Bitcoin plus écolo – Joe Biden appelle à un « minage vert » des BTC

Joue-la comme Xi Jinping – Les fermes de minage de cryptomonnaies ont déjà prouvé à maintes reprises qu’elles pouvaient être très bénéfiques pour les régions dans lesquelles elles s’implantent. Mais, rien n’y fait, le cliché du Bitcoin « destructeur de la planète » persiste à cause de la consommation d’énergie nécessaire à son consensus par Preuve de travail (PoW). L’administration de Joe Biden exige désormais que ce cryptominage soit plus vert, sinon… Bannissement à la chinoise !

Miner du Bitcoin tuerait des bébés phoques et génociderait les ours polaires ?

Critiquer la Chine pour son régime autoritaire, ça semble raisonnable, par contre imiter sa politique de censure contre Bitcoin, ça semble tout de suite beaucoup moins raisonnable. C’est pourtant bien ce qui émane d’un récent rapport du Bureau ovale de Joe Biden.

Intitulé « Implications climatiques et énergétiques des crypto-actifs aux États-Unis », ce rapport invoque le Dieu Écologie pour tenter de barrer la route au très jeune, mais dangereux, concurrent du dollar US qu’est Bitcoin.

L’Office of Science and Technology Policy (OSTP) de la Maison-Blanche estime ainsi que le minage des monnaies numériques en PoW contribue de manière significative à la consommation d’énergie et aux émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre (GES).

« Le minage de cryptomonnaies produit des émissions de gaz à effet de serre et aggrave le changement climatique. (…) Le crypto-minage utilise principalement de l’électricité achetée sur le réseau. L’électricité produite dans les centrales électriques pour alimenter le minage de crypto-actifs (…) peut nuire à l’environnement et à la santé humaine. »

Le temps où Bitcoin était minoré est terminé, désormais même la Maison Blanche et Joe Biden doivent considérer la crypto.
Fini de prendre Bitcoin à la légère : haro sur le minage ! – Source : whitehouse.gov

>> Faites vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance, 10% de frais offerts (lien commercial) <<

Joe Biden veut uniquement des BTC minés au méthane et énergies renouvelables

Curieusement, ce service de la Maison Blanche ne donne pas de comparatif de cette nuisance environnementale supposée des cryptos avec celle de l’extraction de pétrole de schiste (très polluante, et pourtant très répandue aux USA). Cette comparaison aurait pu être intéressante pourtant, non ?

Mais Bitcoin et ses semblables en Preuve de travail sont gratifiés d’une petite porte de sortie possible. Le crypto-minage pourrait être toléré… Seulement s’il utilisait des énergies vertes à 100% ! Notamment en captant et utilisant les émissions de méthane (les mineurs de BTC n’ont pas attendu la Maison Blanche pour cela).

« L’industrie des crypto-actifs peut potentiellement utiliser le méthane (…) pour produire de l’électricité pour le minage. Le méthane est produit lors du forage et du transport du gaz naturel, ainsi que par les puits de pétrole, les décharges, le traitement des eaux usées et les processus agricoles. (…) »

Et sinon, quoi ? Sinon il faudra alors « éliminer » Bitcoin :

« Si ces mesures s’avèrent inefficaces pour réduire les impacts, l’Administration [de Joe Biden] devrait envisager des actions exécutives, et le Congrès pourrait envisager une législation, pour limiter ou éliminer l’utilisation de mécanismes de consensus à haute intensité énergétique pour le minage de cryptomonnaie [ndlr : Bitcoin, principalement]. »

Dans ce rapport, les services de Joe Biden vont même jusqu’à citer, en exemple, la Chine. En effet, le pays au Parti unique et au président à vie a notamment invoqué des raisons écologiques pour tenter de bannir Bitcoin de son sol entre juin et septembre 2021 (sans véritable succès). Il nous semblait plutôt que c’était pour faire table rase de toute concurrence pour son yuan numérique, émis par la Banque centrale chinoise. Mais c’est peut-être juste parce que nous ne croyons pas aveuglément aux prétextes invoqués par les États, pour faire ce qui les arrange.

Bitcoin est résistant et résilient. Demain ou dans quelque temps, vous serez content d’en avoir acheté pendant la crise. Ne tardez pas trop pour profiter des conditions d’achat actuelles, et économisez encore 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien ! Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour