Qui contrôle Bitcoin ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin est, par essence, décentralisé. Cela signifie qu’il n’y a pas d’organe central de contrôle au sein du réseau. Bitcoin n’est donc pas contrôlé par une entité, une personne ou un groupe de personnes. Il est contrôlé par la totalité des membres du réseau : utilisateurs, mineurs, développeurs.

Bitcoin : une organisation autonome décentralisée

La gouvernance de Bitcoin est donc acéphale. On parle souvent d’organisation autonome décentralisée (DAO) pour la décrire. Ainsi, chaque modification du code source (définissant les règles du protocole) doit être acceptée et validée par l’ensemble des acteurs du réseau. N’importe qui peut soumettre une proposition d’amélioration du code source : on les appelle les Bitcoin Improvment Proposals ou BIP.

Modifier Bitcoin requiert donc un consensus entre tous les nœuds du réseau. Si n’importe qui peut utiliser Bitcoin et proposer des améliorations, sa proposition sera étudiée de près par tous ses pairs. Cela rend les processus de décision assez lents, mais ce type de gouvernance apporte une très grande sécurité au système.

Alors, est-il vrai de dire que personne ne contrôle Bitcoin ? Que personne ne peut influencer les décisions prises pour le développement du protocole ? Évidemment, c’est un idéal.

Qui modifie le protocole ?

Certaines voix ont plus de poids que d’autres. Par exemple, les cryptographes réputés bénéficient de plus de considération qu’un simple codeur amateur. L’équipe de développeurs s’occupant de maintenir à jour le logiciel client Bitcoin Core a bien sûr de l’influence. Les gros mineurs ont aussi un pouvoir de vote très important.

Si un acteur détenant une bonne partie de la puissance de hachage du réseau s’oppose à une mise à jour, il peut facilement bloquer la prise de décision. Ce fut le cas lors de l’implémentation de Segwit en 2017. Le désaccord sur cette modification a entraîné la scission de la blockchain, et la naissance de Bitcoin Cash.

Mais, pour conclure, le pouvoir ultime de décision revient aux utilisateurs possédant un nœud complet, c’est-à-dire un exemplaire de la blockchain. Ce sont ces derniers qui diffusent et valident les transactions. Ainsi, ils sont libres d’installer la version qu’ils désirent du protocole Bitcoin, via leur logiciel client. Ils peuvent ainsi accepter ou refuser les modifications apportées au protocole.

Bitcoin Nodes
Il y a plus de 11 000 nœuds complets Bitcoin en activité sur la planète – Bitnodes.io

Avoir un grand nombre de nœuds complets au sein du réseau est donc capital pour assurer la décentralisation de sa gouvernance. Si vous êtes un utilisateur engagé, nous ne pouvons que vous conseiller de maintenir un nœud complet à jour. Vous ferez ainsi partie intégrante de la gouvernance de Bitcoin.

Donc, pour répondre rapidement à cette question : qui contrôle Bitcoin ? C’est vous !

Morgan Phuc

Auteur

Co-fondateur de BitConseil et du Journal du Coin

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER