BitPico attaque le réseau Bitcoin Cash

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

BitPico, un groupe de « Bitcoin developers, miners and whales » ayant effectué des stress-tests du réseau Lightning Network, a commencé à attaquer le réseau Bitcoin Cash (BCH).

Lightning Network

La première apparition de l’équipe BitPico remonte au hardfork Segwit2x dont ils étaient partisans. Suite à l’échec de ce projet, le groupe s’était retiré de la scène crypto pendant plusieurs mois avant de faire leur retour en mars.

« Nous ne sommes plus à la retraite de bitcoin; nous avions seulement besoin d’un break. Nous sommes bullish et travaillons sur le Lightning Nework. »

Suite à cela, l’équipe BitPico a opéré une série d’attaques sur le réseau Lightning Network dans le but de tester sa résistance et sa décentralisation. Durant ces stress-tests, 22 failles ont été découvertes et corrigées par les développeurs, rendant le réseau plus robuste.

Bitcoin Cash

Le 21 juin dans une série de tweets, BitPico annonçait avoir modifié l’outil précédemment utilisé sur le Lightning Network, en le rendant compatible avec le réseau Bitcoin Cash. Leur objectif est de tester la décentralisation du réseau en réalisant une attaque 51%.

« L’attaque du bitcoin cash a commencé ; elle continuera et sera amplifiée au cours des prochains mois. » Twitter

Ils estiment être en mesure d’attaquer 5000 nœuds en 6 semaines pour créer un fork de la chaîne, le BitPicoCash. Selon eux :

« Les partisans de Bitcoin Cash ne réalisent pas à quel point il est facile de faire tomber le réseau ».

De nombreux pro-Bitcoin Cash sont persuadés qu’une telle attaque ne pourra pas aboutir. Le principal argument étant le stress-test réalisé par la team BCH elle-même, ce dernier ayant eu des résultats positifs. Ce à quoi BitPico répond :

« Nous pensons que le stress test opéré par l’équipe BCH est entièrement centralisé et contrôlé. […] ils n’ont produits que des blocs de 8 mégaoctets et annoncent cela comme un succès ! #fail » twitter

En effet, avec une taille de bloc de 32 Mb il est légitime de s’interroger sur la valeur des résultats d’un test qui ne poussent le réseau qu’à 1/4 de ses capacités théoriques.

Malgré les menaces de mort reçues, l’équipe BitPico ne semble pas vouloir arrêter son attaque et reste déterminée à faire tomber le réseau Bitcoin Cash.

Cette affaire est à suivre de près, car l’objectif de BitPico pourrait se retourner contre eux si le Bitcoin Cash venait à résister à l’attaque, donnant plus de légitimité au BCH.

Source : Twitter || Image from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

découvrez nos
solutions de minage

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Sosthène
Invité
Sosthène

Si j’ai bien compris il ne s’agit pas réellement d’une attaque 51% (qui impliquerait qu’ils puissent avoir plus de 51% de la puissance disponible sur le réseau Bcash), mais plutôt de séparer les “vrais” nœuds Bcash (= opérés par des individus) du reste des nœuds qui appartiennent à Bitmain et sont très concentrés en Chine pour provoquer un fork accidentel. Mais leur mode opératoire n’est pas très clair, attention au coup de com’.