Le Bitcoin à la rescousse des transferts de fonds Africains.

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Elizabeth Rossiello, fondatrice et PDG de Bitpesa, a déclarée que les services de transferts de fonds, basé sur le Bitcoin ont permis de réduire les frais de transaction à l’international de 75 % et ont écourté le temps de transfert moyen de 12 jours à moins de 2h.

Les crypto-monnaies ont une place importante en Afrique et une influence sur l’économie.

Bitpesa, fondé en 2013, a réussi haut la main à assurer un service de transfert de fond, plus rapide et moins cher que Moneygram ou Western Union.
Rossiello, a déclaré que Bitpesa a transformé le marché du transfert de fond et insufflé un changement positif à travers le continent africain.
Bitpesa est la première entreprise au monde établissant un marché entre les monnaies africaines et les crypto-monnaies. Nous avons réduit le coût des transferts de fonds internationaux de 75% et réduit le temps de transfert de 12 jours à moins de 2 heures.

Bitpesa, dont le siège social est situé au Luxembourg, opère principalement en Ouganda, au Nigeria, au Kenya et en Tanzanie.

Bien que ses services visent les particuliers et petites entreprises, il semblerait, selon Bitpesa, que de nombreuses multinationales font aussi appel à leurs services au regard de ce marché financier africain instable.

Pour Rossielo, l’Afrique offre une opportunité unique pour le Bitcoin et les crypto-monnaies. En effet, le manque de développement économique ainsi que les faibles structures juridiques font que le Bitcoin et les crypto-monnaies sont parfaitement adaptées au marché africain.
Toujours selon Rossielo, un changement d’attitude se produit, autant dans l’industrie financière que chez le grand public qui voient maintenant les avantages des crypto-monnaies.

Les citoyens du continent Africain voient donc le nombre d’offres de service basé sur le bitcoin augmenter, tel Reminato, société Vietnamienne qui a récemment étendu ses services au Nigeria, Kenya et Tazanie, se positionnant clairement sur le marché de Bitpesa.

Bien que les effets positifs des sociétés de transferts de fonds basées sur le Bitcoin en Afrique soit indéniables, il est tout de même bon de noter que la majeure partie des grosses entreprises sont basées à l’étranger, n’en faisant donc pas intégralement profiter l’économie du pays.
Nous pouvons de plus, voir que pour la première fois, une société de transfert basée sur le Bitcoin, est devenue partenaire d’une banque commerciale au Zimbabwe.

Source: Bitcoin.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

2 Commentaires

  1. Oui, c’est très bien en soi mais le vrai problème comme vous l’avez dit c’est que ces boites comme BITPESA sont basés à l’étranger et finalement récupèrent l’argent de la diaspora pour la placer à l’étranger, encore une fois. En fait, on on sort pas. Les étrangers viennent toujours faire de l’argent sur le dos des africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici