Ripple-XRP-Tribunal

Ripple vs R3 : fin de la bataille judiciaire avec un accord à l’amiable confidentiel

Trading du CoinTrading du Coin

Le linge sale se lave (mieux) en famille – C’est la fin du suspense concernant l’une des affaires judiciaires récentes impliquant la société Ripple, attaquante et défenderesse devant plusieurs juridictions et dans diverses localités, dans le duel juridique avec son ancien associé R3. Les deux belligérants ont annoncé être parvenus à un accord amiable mettant fin aux hostilités de façon définitive.

Une collaboration et un accord… disputés

Pour rappel, en 2016, les entreprises Ripple et R3 s’associent. R3 mettrait à disposition de Ripple son carnet d’adresses et l’aiderait à percer auprès de son secteur cible préférentiel : les grandes banques.

En contrepartie, R3 se verrait proposer une option sur l’achat de 5 milliards de XRP à 0,0085 dollar (~0.007 euros) valide jusqu’à la fin de 2019.

Précisons donc que c’est là que le bât blesse : Ripple comme R3 se sont donc attaqués mutuellement, chacun accusant l’autre de comportements fallacieux.

Des avis irréconciliables

Ripple évoquait l’absence de résultats effectifs dans le cadre de cette collaboration. Allant jusqu’à qualifier R3 de “partenaire fantôme”, l’entreprise avait donc décidé de mettre fin à la collaboration contractualisée entre les deux groupes, par un mail envoyé par son PDG Brad Garlinghouse. Par la même, la fin du tarif préférentiel accordé à R3 était actée.

De façon peu surprenante, R3 ne l’a pas entendu de cette oreille et a contesté cette rupture, ouvrant la voie à la dispute judiciaire que l’on connaît désormais.

Un point final confidentiel

C’est donc le 10 septembre que la saga a pris fin : les deux groupes ont annoncé avoir signé un nouvel accord, pour mettre fin aux poursuites celui-ci. Confidentiel, aucun détail sur une potentielle compensation financière à destination de l’une des parties prenantes au conflit n’a encore filtré. Vous pouvez trouver le communiqué officiel ici.

Ripple XRPVoilà un gros nuage potentiel qui se dissipe dans le ciel de l’entreprise Ripple. Pour autant, les pérégrinations des équipes juridiques de l’entreprise ne sont pas encore terminées, avec d’autres poursuites toujours en cours pour tenter de faire classer les ventes de XRP comme des ventes illégales d’actions, en faisant reconnaître le XRP comme un security.

Sources : BusinessWire ; AMBcrypto || Images from Shutterstock & Giphy

PARTAGER
Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.