Voleur-Cryptos

Un Québécois accusé du vol de 50 millions de dollars en cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin
4.9
(8)

Fin de partie – Un jeune montréalais de 18 ans fait face à une enquête de la police du Québec concernant le vol de 50 millions de dollars en cryptomonnaies. Cette somme aurait été détournée par l’usage de la technique du Sim Swapping, désormais bien connue de la cryptosphère… mais visiblement toujours aussi efficace. 

Jeune, mais aguerri

Samy Bensaci a été arrêté en novembre 2019 par la police québécoise dans le cadre d’une enquête concernant un réseau de hackers qui ciblait les détenteurs de cryptomonnaies. Concernant la technique utilisée, les enquêteurs ont rapidement conclu à un cas de sim swapping d’ampleur : en effet, de nombreux téléphones et cartes SIM auraient été saisis au domicile des parents de M. Bensaci.

Le 17 janvier, le magasine infosecurity rapportait que Bensaci allait faire face à plusieurs chefs d’accusation lors de son procès. Ainsi, il est notamment accusé d’usurpation d’identité(s) et de fraudes diverses.

Selon le lieutenant Hugo Fournier, en charge de l’affaire, l’organisation ciblait principalement les résidents canadiens et américains.

« [Ce sim swapping] est responsable du vol de 50 millions de dollars chez nos voisins du sud et de celui de 300 000 dollars au Canada. », a-t-il déclaré.

Qu’est-ce que le SIM swapping ?

Le SIM swapping est une technique qui a pour but de prendre le contrôle de l’abonnement téléphonique d’un autre abonné. Bien que cette méthode ne nécessite que peu de compétences techniques, elle repose principalement sur des ressorts d’ingénierie sociale et de manipulation.

Le plus souvent, l’attaquant se fait passer pour la victime auprès de l’opérateur et émet une demande de transfert du numéro de la cible vers une carte SIM en son contrôle. Une fois le numéro en sa possession, l’attaquant pourra tenter d’accéder à de nombreux comptes. Il lui sera alors très facile d’outrepasser les mesures de double-authentification (2FA) reposant sur l’envoi de simples SMS. Il pourra également tenter d’autres attaques plus ingénieuses, selon les situations.

Au cours des dernières années, les cas de SIM swapping se sont multipliés, notamment dans l’écosystème crypto. Certains acteurs de l’industrie ont pointé du doigt le laxisme des compagnies télécoms qui seraient, selon eux, complices indirectes du succès de ces pratiques.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 8

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar