Bithumb

Bithumb : les pertes dues au piratage réduites à 17 millions de dollars

Trading du CoinTrading du Coin

C’est le 20 juin dernier que l’exchange Bithumb, alors qu’il annonçait une simple suspension de ses services afin de changer son système de wallet, a découvert que l’équivalent de 30 millions de dollars de cryptomonnaies avaient été dérobées. Mais après plusieurs actions et contre-mesures collaboratives, les dommages de ce piratage seraient finalement moins importants.

Le 20 juin 2018, la plateforme d’échange de Bithumb avouait qu’elle s’était fait dérober des cryptomonnaies valant l’équivalent de 35 milliards de won coréens (31 millions de dollars).

Mais dans une annonce officielle datant de ce jeudi 28 juin, Bithumb prétend avoir réussi à récupérer l’équivalent de 14 millions de dollars de cryptos volées, réduisant ainsi de près de moitié les dommages causés par le hack de sa plateforme.

D’après le Cointelegraph, reprenant les propos de Bithumb, cette réduction des dommages du piratage aurait pour « principale raison (…) la participation continue, le soutien et la coopération des exchanges et des fondations de cryptomonnaies à travers le monde » – mais aussi le fait que Bithumb a été réactif, en passant ses fonds en cryptos en « cold wallet », réduisant probablement ainsi l’ampleur des dégâts.

Cette annonce officielle de Bithumb comprend également un rapport, en date du 27 juin, sur le détail des 11 types de cryptomonnaies volées, avec leur quantité et leur valeur totale en USD. Ainsi, les bitcoins, les XRP et les ethers représentent la majeure partie des cryptomonnaies volées en termes de valeur, avec respectivement l’équivalent d’environ 12,3 millions d’USD en BTC, 2,4 millions en XRP et 965 000 $ en ETH.

Par ailleurs, Coindesk nous rappelle qu’après le piratage, le volume des transactions sur 24 heures de Bithumb s’est effondré, passant de $ 400 millions avant le hack à $ 124 millions actuellement, d’après les données de CoinMarketCap. Notamment parce que Bithumb a demandé à ses utilisateurs de ne pas faire de nouveaux dépôts, tant que le processus de remise en fonction des dépôts n’avait pas été entièrement complété.

L’annonce officielle précise également qu’un « airdrop de compensation » sera organisé pour ses utilisateurs, en plus de la promesse que Bithumb avait faite, dès le jour même du hack, de rembourser les clients lésés.

Même si cette annonce est une bonne nouvelle, une chose est sûre : jamais la sécurité des plateformes d’échanges n’aura été aussi fréquemment éprouvée que ces derniers mois. Une des mesures de sécurité pour prévenir ces risques à un niveau individuel, est de ne pas laisser ses cryptoactifs sur un exchange s’ils ne sont pas destinés à être échangés à court terme : mieux vaut dans ce cas les conserver sur un wallet dont on possède les clés privées.

Sources : CoinDesk ; CoinTelegraph || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici