Render (RNDR) explose à la hausse pendant que les altcoins hésitent – Analyse crypto

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Hésitation pour le marché des cryptomonnaies – Alors que le cours du Bitcoin est en train d’osciller entre 37 500 $ et 35 800 $, les altcoins n’en profitent pas pour exploser à la hausse. En effet, la capitalisation des altcoins bloque actuellement en dessous des 700 milliards de dollars. De son côté, Ethereum a du mal à casser la résistance à 2 100 $. La plupart des altcoins sont dans le négatif sur une semaine, comme le Binance Coin (BNB) qui chute de 7 %, Polkadot (DOT) qui baisse de près de 10 % ou encore Polygon (MATIC) qui perd 15 %. Cette semaine, nous analyserons la situation du Render (RNDR) qui affiche une hausse de 11 % en une semaine.

Cette analyse du cours des altcoins vous est proposée en partenariat avec CryptoTrader et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers.

La capitalisation des altcoins bloque au niveau de la résistance à 690 milliards de dollars

Cela fait depuis le mois de juin 2022 que la capitalisation des altcoins évolue au sein d’un range. En effet, la zone de résistance entre 650 milliards de dollars et 690 milliards de dollars a plusieurs fois rejeté le cours. La zone à 440 milliards de dollars a plusieurs fois permis au cours de rebondir. Actuellement, la capitalisation des altcoins est au niveau de la résistance :

La capitalisation des altcoins bloque au niveau de la résistance à 690 milliards de dollars.
Graphique de la capitalisation des altcoins (3D)

Le cours a réussi à casser la trendline baissière, mais il reste à casser le haut du range qui se trouve à 690 milliards de dollars. Une cassure de ce niveau permettrait au cours de connaître de la volatilité haussière puisque la prochaine résistance solide se trouve à 950 milliards de dollars. En cas de chute, le biais institutionnel (EMA 9/EMA 18) haussier pourrait agir en tant que support dynamique. Si cela n’est pas suffisant, le cours pourrait revenir au niveau du support à 580 milliards de dollars.

Le RSI est toujours haussier, car il continue d’afficher une dynamique avec des creux et des sommets ascendants.

La dominance du Bitcoin tente de rebondir

Le roi des cryptomonnaies enchaîne les creux et sommets ascendants en 2023, une solidité probablement due à l’attente d’une approbation d’un ETF Bitcoin au comptant. La dominance du BTC affiche également des creux et des sommets ascendants, les capitaux ont tendance à affluer vers le Bitcoin. Actuellement, le cours tente de rebondir au niveau du biais institutionnel haussier :

La dominance du Bitcoin tente de rebondir au niveau du biais institutionnel haussier.
Graphique de la dominance du Bitcoin (3D)

En cas de cassure de la résistance à 53 %, et d’une clôture au-delà du dernier plus haut à 54,3 %, le cours pourrait se diriger vers le prochain niveau de résistance à 58 %. En revanche, en cas de rejet, le cours pourrait se diriger vers le niveau de support qui se trouve autour des 50 %. Dans ce cas, les altcoins pourraient profiter temporairement de la rotation des capitaux. Toutefois, tant que le cours affiche une dynamique haussière, la plupart des altcoins auront du mal à surperformer le roi des cryptomonnaies.

Le RSI continue d’afficher des creux et des sommets ascendants, les acheteurs ont le bénéfice du momentum actuellement.

La résistance à 2 100 $ retient le cours d’Ethereum

Ethereum a réussi à conserver la trendline haussière en rebondissant au niveau du support à 1 570 $. Depuis, le cours est revenu au niveau de la résistance à 2 100 $. Alors que le cours du Bitcoin enchaîne les plus hauts en 2023, ce n’est pas encore le cas pour ETH :

Le cours d'Ethereum bloque ua niveau de la résistance à 2 100 $.
Cours d’Ethereum face au dollar (3D)

Une clôture au-delà du dernier plus haut à 2 150 $ permettrait au cours de marquer un nouveau plus haut en 2023, et de confirmer le fait que les acheteurs reprennent la main sur le cours. Si la résistance à 2 100 $ cède, le cours pourrait revenir au niveau de la résistance autour de 2 400 $. ETH n’est jamais revenu à ce niveau depuis le mois de mai 2022. En revanche, un nouveau rejet pourrait ramener le cours sur le support à 1 930 $. Les acheteurs pourraient alors réagir au niveau de ce support qui correspond également à la localisation des moyennes mobiles 9 et 18.

Le RSI est haussier, il continue d’afficher des creux et des sommets ascendants. Les acheteurs ont le momentum sous la résistance. Cela sera-t-il suffisant pour faire céder les vendeurs ?

La paire ETH/BTC tente de rebondir, mais la tendance reste fragile

Depuis le début du mois de novembre, Ethereum tente de retrouver des couleurs face au roi des cryptomonnaies. Pour autant, pour le moment, le cours affiche une dynamique baissière depuis plus d’un an. Aussi, le cours bloque au niveau des moyennes mobiles 9 et 18 :

Le cours d'Ethereum reste fragile face au Bitcoin.
Graphique d’Ethereum face au Bitcoin (3D)

En cas de rejet, le cours pourrait se diriger vers le prochain niveau de support situé à 0,05 BTC. En revanche, en cas de cassure de la résistance à 0,055 BTC, le cours pourrait se diriger vers la trendline baissière. Tant que le cours reste situé sous la trendline baissière, il est fragile. Toutefois, un changement de dynamique accompagné d’une cassure de la trendline baisière pourrait amener de la volatilité haussière.

Le RSI est baissier, il enchaîne les creux et les sommets descendants. Les vendeurs ont la main sur le momentum de cette paire.

Render (RNDR) est solide, il enchaîne les plus hauts en 2023

Le RNDR occupe la 49e place du classement de Coinmarketcap, mais il suit les mouvements du Bitcoin. En effet, le cours du RNDR affiche une dynamique avec des creux et des sommets ascendants en hebdomadaire. Récemment, il a une nouvelle fois confirmé la dynamique en clôturant au-delà du dernier plus haut à 3 $ :

Le Render (RNDR) affiche une dynamique haussière en hebdomadaire.
Cours du RNDR face au dollar (1W)

Le cours se trouve actuellement au niveau d’une résistance. En cas de rejet, le cours pourrait chuter en direction du support à 2,3 $. Il s’agit également de l’endroit où se trouve le biais institutionnel haussier. En revanche, si la résistance cède, le cours pourrait se diriger vers la prochaine résistance située à 4,8 $. Le RSI affiche des creux et des sommets ascendants, les acheteurs ont la main sur le momentum.

Au final, la capitalisation des altcoins continue de bloquer au niveau de la résistance à 690 milliards de dollars. Une cassure de cette résistance permettrait aux altcoins de connaître de la volatilité haussière. Le Bitcoin continue de concentrer l’attention des opérateurs. En effet, la dominance du Bitcoin est globalement haussière, et elle tente actuellement de rebondir au niveau des moyennes mobiles 9 et 18. Aussi, la paire ETH/BTC reste fragile tant que le cours n’arrivera pas à changer de dynamique, et tant que la trendline baissière rejettera le cours. De son côté, Ethereum reste bloqué sous les 2 100 $. Une cassure de cette résistance permettrait au cours de retrouver les 2 400 $.

Les altcoins ont du mal à s’exprimer puisque le BTC attire les capitaux. Toutefois, certains altcoins sortent du lot. C’est le cas du Render (RNDR) qui continue d’afficher une dynamique haussière en hebdomadaire. Le cours se trouve au niveau d’une résistance, un rejet pourrait ramener le RNDR au niveau du support à 2,3 $. Le RNDR va-t-il réussir à amener les altcoins avec lui ? Le Binance Coin (BNB) se montre bien moins solide, il bloque au niveau de la résistance à 255 $.

Déléguer le trading de ses cryptomonnaies tout en restant maître de ses fonds ? Rien de plus facile avec le service de trading CryptoTrader, un outil de trading sécurisé, simple d’utilisation et 100 % automatisé.(lien commercial).

crpto_me

Oenologue de formation, j’ai voyagé dans différents pays et découvert le Bitcoin et les cryptomonnaies. Je me suis notamment formé à l’Analyse Technique et je souhaite partager mes connaissances. Je continuerai à apprendre et à partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour