Upbit-coin

Corée du Sud : un rapport sur Upbit montre que l’exchange est solvable

Trading du CoinTrading du Coin

Les 10 et 11 mai 2018, la FSC – Financial Services Commission – et la KFIU – Korea Financial Intelligence Unit – se sont jointes pour un audit des comptes de Upbit. L’audit de l’exchange coréen a été suivi d’une saisie de documents et de ses serveurs. Le but annoncé de cette opération était de vérifier l’intégrité des réserves de la plateforme suite aux allégations de manipulations des volumes. Cet audit a fait l’objet d’un rapport paru au courant août, qui lave Upbit de tout soupçon.

Peu après la perquisition, Forbes avait affirmé que l’action conjointe de la FSC et de la KFIU visait à :

« Saisir du matériel et des documents d’Upbit afin d’évaluer les allégations provenant de sources inconnues selon lesquelles l’exchange était insolvable. » Forbes

Cette intervention, et les inquiétudes s’en suivirent, ont amené Upbit à s’attacher les services de Yoojin, l’un des principaux cabinets comptables du pays. Le cabinet d’expertise comptable a affirmé que les réserves d’Upbit correspondent bien au montant des fonds de leurs utilisateurs. Upbit a déclaré sur ce sujet :

« À partir 2018, Upbit a créé des aperçus de ses portefeuilles multi-signatures et des fonds qui y sont stockés à des fins d’audit. Le cabinet d’expertise comptable Yoojin a confirmé que tous les fonds sur la plateforme Upbit correspondent aux avoirs en cryptomonnaie stockés dans ses portefeuilles multi-signature. » Upbit

Selon les chiffres parus en août, l’exchange aurait un ratio de réserve de 103 % et un ratio de liquidité de 127 %. En somme, Upbit dispose de la quantité exacte de fonds détenus par les utilisateurs (103 % de réserve). Mais aussi, de fonds supplémentaires, excédentaires (127 % de liquidité), qui leur permettront de rembourser chaque investisseur. Dès lors, la plateforme de change sera à même de traiter toutes les demandes de ses clients.

L’intervention musclée des autorités sud-coréennescouplée à la mauvaise année des exchanges coréens ont renforcé la position de certains crypto-sceptiques. Toutefois, l’exchange ne se laisse pas abattre et a affirmé qu’il continuera à publier des rapports d’audit afin de prouver sa solvabilité.

Bitcoin BTCSi l’on peut se réjouir de l’attitude proactive des autorités qui cherchent tant bien que mal a protéger leurs contribuables, il faut tout de même souligner que l’annonce de cette perquisition a causé une forte baisse du cours du BTC, ce qui, en définitive, dessert ces mêmes contribuables.

Sources : FinanceMagnates ; Cryptovest ; Coinspeaker ; Bitcoinist || Images from Shutterstock

PARTAGER
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.