Guide-Mining

Guide Mining #1 ─ Comment calculer votre rentabilité et choisir l’algorithme sur lequel vous positionner ?

Trading du CoinTrading du Coin

Lorsque l’on choisit d’investir dans des serveurs de minage, également appelés « rigs de minage » (NDLR : plateforme ou foreuse en anglais), la première question qui nous vient à l’esprit est celle de la rentabilité. Combien peut me rapporter telle ou telle configuration ? C’est ce que nous allons aborder dans cet article afin que vous puissiez vous-même calculer précisément la rentabilité de votre futur rig.

NB : Cet article traitera uniquement du minage avec cartes graphiques (GPU). Nous n’aborderont pas le calcul de rentabilité pour les mineurs Asic, cependant le raisonnement reste similaire.

Tout d’abord vous devez collecter certaines données et valeurs liées à votre configuration :

  • L’algorithme utilisé pour miner (Ethash, CryptonightV7, Equihash…)
  • La puissance de calcul de votre machine (les valeurs diffèrent en fonction des algorithmes)
  • La consommation électrique exprimé en watts
  • Le prix du kWh de votre fournisseur d’électricité (généralement 0,12€ TTC mix heure pleines et heures creuses)

L’algorithme de minage

Chaque cryptomonnaie minable par GPU est associée à un algorithme. Pour connaitre l’algorithme d’une crypto, rien de plus simple : rendez-vous sur whattomine.com dans l’onglet « GPU » et localisez votre crypto dans la liste en dessous du tableau. Sous le nom de chaque monnaie figure le nom de l’algorithme utilisé. Par exemple, Ethereum utilise l’algorithme Ethash (aussi connu sous le nom de Dagger-Hashimoto). Monero quant à lui se base sur l’algorithme Cryptonight V7 (anciennement Cryptonight mais qui a fork pour endiguer l’arrivée des ASIC Cryptonight en Avril 2018).

Si vous ne trouvez pas votre crypto sur whattomine, essayez ici : bitcoinguide.online.

Puissance de calcul (hash) de votre machine

La puissance de calcul est dans la plupart des cas indiquée par les constructeurs de rigs. Celle-ci s’exprime en hash par seconde (h/s), kilo hash par seconde (kh/s) ou mega hash par seconde (Mh/s) en fonction de l’algorithme que vous utiliserez. Vous pourrez aussi parfois trouver la métrique « sol/s » (solutions par seconde) dans les calculateurs qui équivaut au h/s.

Si vous achetez du matériel d’occasion ou que vous souhaitez monter votre rig vous-même, il se peut que vous n’ayez pas connaissance de la vitesse d’un certain modèle de carte graphique. Dans ce cas, vous pouvez estimer la vitesse de hash d’un carte en utilisant le calculateur whattomine : dans le tableau, localisez le modèle de votre carte (GTX 1060, GTX 1070, RX 570, RX 580, Vega..), cliquez dessus (la case deviendra rouge) et entrez tout simplement la valeur « 1 ». Cela vous donnera une approximation de la vitesse de hash de votre carte pour tous les algorithmes listés sur whattomine.

Exemple d’approximation de vitesse de hash d’une carte RX 570 avec le calculateur whattomine

Consommation électrique

La consommation électrique est elle aussi dans la plupart des cas indiquée par les constructeurs de rigs. Si vous ne connaissez pas la puissance de votre machine, vous pouvez de façon similaire utiliser le calculateur whattomine qui vous permettra d’obtenir une approximation de la consommation électrique pour plusieurs modèles de GPU. A noter que la consommation électrique variera d’un algorithme à l’autre. Une différence de 150 à 200 W pourra par exemple être constatée entre l’algorithme Ethash et Cryptonight pour un rig de 6 GPU RX 570. Pour information la consommation électrique d’un rig de minage peut être mesurée à l’aide d’un wattmètre.

Une fois ces données collectées nous pouvons passer à la simulation de rentabilité

Nous allons une fois de plus nous rendre sur whattomine.com mais notez que d’autres calculateurs comprenant plus de devises et fonctionnant avec la même logique sont disponibles à ces adresses : crypt0.zone et crypto-coinz.net

Vous allez ensuite devoir renseigner manuellement les valeurs « hashrate » et « power » pour les algorithmes souhaités. Si vous ne souhaitez pas prendre en compte certains algorithmes dans vos calculs il vous suffit simplement de cliquer sur le nom d’un des algorithmes afin de les désactiver (la case sera alors grise vs case bleue pour les algorithmes actifs pour le calcul).

En bas du tableau à droite, renseignez également le prix au kWh dans la case « cost » et sélectionnez « sort by : profitability 3 days » et « difficulty for revenue : average last 3 days » ce qui vous donnera une moyenne sur les 3 derniers jours. Pour un calcul de rentabilité à l’instant T sélectionnez « sort by : current profit » et « difficulty for revenue : current difficulty »

Cliquez ensuite sur le bouton « calculate »

Par exemple, prenons les 3 algorithmes principaux (Ethash, Cryptonight V7 et Equihash) pour lesquels nous avons renseigné les valeurs correspondant à un rig de 6 cartes Sapphire RX 570 nitro+ 4G.

Nous constatons après avoir cliqué sur « calculate » que l’ether est classé premier (au 15/05/2018) et nous permet de générer 0.0131 ETH quotidiennement pour un revenu de 9.27$, auquel vous devez soustraire votre coût en électricité (profit).

Pour une projection sur de plus longues périodes (semaine / mois / année) et pour des calculs plus précis prenant en compte le coût de votre hardware et les frais de la pool de minage vous devrez cliquer sur la monnaie de votre choix dans la liste et entrer de nouveau les informations.

Dans l’exemple ci-dessous après avoir renseigné le hashrate / power / cost (coût électricité) / pool fee / hardware cost (coût du hardware), nous constatons (à l’instant T : cours actuel et difficulté actuelle) que nous pourrions créer 0.09 ETH par semaine pour un revenu de 65$ et que pour un investissement hardware de 3500$ notre break even point (point d’équilibre) sera de 537 jours.

Attention ! Les calculs sur le long terme (mois / année) ne permettent qu’une approximation de votre rentabilité car ils ne prennent pas en compte l’augmentation (ou la baisse) naturelle de la difficulté de minage ! Plus le nombre de machines connectées au réseau Ethereum est important, et plus la difficulté de minage augmente, et inversement. Le calculateur ne prend également pas en compte la variation du cours de l’ether qui peut lui aussi augmenter ou baisser dans le temps. De fait le retour sur investissement sera lui aussi affecté à la hausse comme à la baisse.

Voilà ! Vous voici donc apte à calculer la rentabilité d’une monnaie numérique pour votre futur rig de minage ! Bon minage à tous !

Sources : Whattomine ; BitcoinGuide || Image from Shutterstock

découvrez nos
solutions de minage

PARTAGER
Paul Haguier
Issu du monde digital, féru de nouvelles technologies et crypto-évangéliste à mes heures perdues, je suis tombé dans la marmite des cryptomonnaies il y déjà plusieurs années. Actuellement co-fondateur de la structure Wizard Mining, spécialisée dans la vente de solutions clef en mains dédiées au minage, j’aime partager mon retour d’expérience avec les mineurs débutants et confirmés.

3 Commentaires

    • Oui, mais ce site non plus ne propose pas tout. Et est-ce qu’ils propose un fichier JSON comme Whattomine ???

      Que voulez vous dire par Orienté ? Il fait des comparaisons par rapport aux deux principales cryptos actuelles : BTC et ETH. mais rien n’emp^che de rster sur le mining ETh tout de même.

      Je mine en profit switching grâce a un script Python qui extraits les data de WTM via le JSON et fait les calculs de rentabilité chaque 3 minutes. le scrpt permet d’actualiser toutes les 3 minutes ou moins mais pas forcément de swiccher sur un temps aussi court car ce serai inutile si on compte le temps de lancement du mineur et du changement de paramètres de Core Clock, de Memory Clock et de PWR.

      Pour ceux que ça intéresse, j’utilise le système nvOC qui est une paquet de script installé sur Ubuntu 16.04 et bientôt 18.04. D’autres méthodes de profit switching Y sont intégrée comme le Minning_Pool_Hub profit switching, et/ ou le Nicehash profit switching (aussi disponible dans le WTM)

      Pour ma part, j’ai mis 15 minutes minimum. Ainsi quand la difficulté d’un coin tombe, sa profitabilité grimpe et il me suffit de holder jusqu’au bon moment de la vente en BTC ou Euro si je vais sur Kraken (pour certains)

      @L’auteur : ton 16 cts $ est trop faible. Si tu prend ta facture électrique et que tu divise sont montant par les KWH consommé, tu arrivé a 14cts € de moyenne. Sauf que l’euro est plus fort que le $. je met 0.2$/kWh dans WTM pour ma part.

      • L’api de whattomine est parfaite, je l’utilise aussi. C’est juste le site de base qui n’active pas le listing des autres algos et crypto qui me dérange, car si on s’arrête aux propositions qui sont faites sur la première page on se fait avoir sur ce qui est le plus rentable réellement.

        Perso, je mine avec des Nvidia 1080Ti, les aglos qui fonctionnent le mieux actuellement sont le Zhash, Equihash192.7.
        Actuellement, je mine principalement du BitcoinGold et du BitcoinZ en Zhash, si je regarde les propositions de Whattomine je devrai miner du ORE qui est bien moins rentable que du Btcz par exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici