Un fonds souverain d’Abou Dabi investit dans un exchange local

Trading du CoinTrading du Coin

Les Etats entrent dans la danse crypto : le fonds d’investissement Mubadala,  un des fonds souverains d’Abou Dabi se classant à la 13e place mondiale en terme d’actifs gérés, vient d’investir dans la plateforme d’échange de cryptomonnaies MidChains.

Investissement à sept chiffres

L’information dévoilée par le journal Golfnews rapporte ainsi un investissement de la part du fonds d’investissement Mubadala dans MidChains, une plateforme d’échange de cryptomonnaies basée à Abou Dabi. Cet investissement s’inscrit dans une stratégie du fonds Mubadala de s’impliquer dans le secteur des nouvelles technologies, industrie dans laquelle il voit de nombreuses opportunités.

« Mubadala a toujours été un pionnier dans l’espace technologique et veut devenir un pionnier dans l’investissement dans les nouvelles technologies », a déclaré Mohammad Al Hashemi, cofondateur de MidChains.

D’après les fondateurs de MidChains, il aura fallu une année pour atteindre un accord entre la firme et le fonds d’investissement. Bien que le montant exact n’ait pas été dévoilé, nous savons tout de même qu’un “investissement à sept chiffres” est évoqué.

Régulations

Bien que les autorités des Émirats Arabes Unis n’aient aucune régulation spécifique en place en ce qui concerne les cryptomonnaies, l’ADGM – Abu Dhabi Global Market, où est basé l’échange – dispose d’une régulation offshore mise en place l’année dernière.

En mai dernier, MidChains a reçu l’approbation de l’autorité de réglementation des services financiers d’ADGM, pour opérer sa plateforme d’échange de cryptomonnaies. Selon l’un des cofondateurs de la plateforme, la régulation représente la clé pour permettre aux cryptomonnaies d’être accessible par le grand public.

Après ce premier investissement fructueux, MidChains a déclaré qu’elle cherchera à lever de nouveaux capitaux pour la fin de l’année 2019. Elle serait d’ores et déjà en contact avec des investisseurs potentiels, y compris certains investisseurs institutionnels américains jusqu’ici majoritairement impliqués dans des classes d’actifs plus traditionnels.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar