Invictus Capital : entre croissance, diversification et opportunités DeFi

Invictus Capital déploie ses produits financiers aux thématiques cryptos diversifiées depuis 2018. Entre le top 10 du marché, les monnaies stables, l’or ou encore la tokenisation du capital-risque, la compagnie continue de proposer des produits DeFi originaux.

Après avoir placé le 2e trimestre sous le signe de la protection, les différents fonds en gestion liés à Invictus affichent des résultats plus que positifs pour ce troisième trimestre, bien au-delà de la progression organique forte que nous offrent dernièrement les marchés.

Cet article promotionnel vous est proposé en partenariat avec Invictus Capital.

Profiter des hausses, éviter les baisses

Avec des actifs sous gestion qui ont augmenté de 52,38 % pour dépasser les 162 millions de dollars, Invictus Capital se porte à merveille. En cause sans doute, l’appréciation des quatre fonds principaux durant ce trimestre dernier. Le rendement moyen simple a ainsi atteint un fort satisfaisant 18,99 %, équivalent à un rendement annualisé de 100,45 %. Un excellent résultat dans une période marquée par une pression réglementaire croissante sur le secteur crypto à l’échelle mondiale.

Invictus Capital a su trouver le bon équilibre entre performance et sécurité dans sa gestion, à travers des fonds crypto thématiques
La gestion Invictus Capital fait montre d’une belle résilience en période de crise sur les marchés crypto

Le trimestre précédent avait quant à lui été caractérisé par la faiblesse des marchés cryptos. Point d’orgue du mois de mai, le selloff massif avait permis à la compagnie de démontrer l’efficacité des diverses stratégies de réduction des risques. Le portefeuille diversifié du C20 notamment, ainsi que la couverture en espèces du C10 ou la protection par des options de vente de l’IBA avaient su rester positifs malgré la conjoncture, une performance à souligner.

Des résultats qui parlent d’eux même

Dans l’euphorie retrouvée depuis juillet dernier, le fonds Crypto10 Hedged (C10), qui expose les investisseurs aux 10 cryptomonnaies les plus capitalisées de l’industrie, a clôturé avec un rendement de 22 % à la fin du mois de septembre. De même, le premier fonds indiciel tokenisé au monde, Crypto20 (C20), a affiché un rendement de 38,85 %. Pour mémoire, au cours de l’année dernière, le C20 avait surperformé un indice à pondération égale de 153,25 %, offrant un rendement de 558,68 % ! Au vu des performances actuelles, cette année pourrait fort bien voir ce record remis en jeu.

Grâce à un 3e trimestre clotûré en fanfare, Invictus Capital prouve que sa gestion d'actifs numériques a encore une forte marge de progression tandis que les marchés crypto s'envolent.
Les rendements DeFi records de l’an passé pourraient bien être à nouveau pulvérisés sur les marchés crypto

Le fonds Hyperion (IHF), reconnu comme le premier fonds de capital-risque sur crypto-actifs au monde, n’est pas en reste. Pour compléter un rendement d’environ 162% depuis le début de l’année, il a annoncé la fin de son opération d’investissement initiée en 2020 dans le cadre du partenariat avec l’exchange Sud-Africain Ovex. Ainsi, la vente des actifs concernés par l’accord clotûré va permettre d’effectuer 580 000 $ d’achats et destruction du token IHF au cours de l’année prochaine, en soutien du prix du coin sur le marché secondaire.

Rejoindre le Telegram français de Invictus Capital >>

Une stratégie globale très dynamique

Cette manœuvre n’est sans doute pas étrangère à la récente performance du token natif ICAP, franchissant brièvement la barre des 15 dollars, témoignage explicite d’un engouement pour l’offre commerciale de Invictus Capital. De plus, un minimum de 390 000 $ est d’ors et déjà mis sur la table par la compagnie afin de mener une nouvelle opération d’achat et destruction d’ICAP au cours de l’année prochaine. Une démarche salutaire qui se veut attractive puisqu’elle devrait fournir un soutien important au prix, et donc permettre de séduire de nouveaux investisseurs.

Invictus Capital soutien activement le prix et l'attractivité de son token en organisant des opérations de rachat et destruction de ce dernier, organisant ainsi la raréfaction de sa cryptomonnaie
Invictus Capital mène régulièrement des opérations de destruction de son token natif l’ICAP pour en soutenir le prix

Pour asseoir cette adoption grandissante, Invictus continue de développer de nouvelles offres. Par exemple, le prochain fonds DeFi (Decentralized Finance) d’Invictus est conçu pour suivre de près les principaux actifs en cryptomonnaies estampillés DeFi dans une série de sous-secteurs. Pariant sur un développement rapide de l’espace DeFi à mesure que les cryptos s’imposent au grand public, le fonds utilisera une structure dite « Coeur-Satellite » : 70% des actifs seront alloués à un noyau indiciel semi-passif et les 30% restants alloués à trois actifs « satellites » gérés activement. Ce nouveau fonds DeFi devrait être opérationnel début 2022.

Rejoindre le Telegram français de Invictus Capital >>

En ce troisième trimestre d’anthologie sur les marchés, Invictus Capital continue de se renforcer, propulsée par sa formule aujourd’hui éprouvée de fonds aux mécaniques diverses et ambitieuses. Avec des résultats explicites, le lancement prochain du nouveau fonds DeFi et le soutien actif au prix de son token Invictus pourrait bien avoir trouvé le juste équilibre entre performance, tranquillité d’esprit et sécurité.

Florent C

Père de famille de 47 ans tombé dans le bain crypto en 2017, je suis un passionné de la technologie blockchain, disruptive, libre et décentralisée. J'aime particulièrement apprendre, comprendre et expliquer tous les projets qui permettront à terme d’améliorer nos quotidiens. J’apprécie aussi de commenter à chaud les news de tous les acteurs du cryptogame.

Recevez un condensé d'information chaque jour