Cryptomatoes = ferme de tomates X ferme de mining

Trading du CoinTrading du Coin

Kamil Brejcha, le cofondateur de l’exchange tchèque NakamotoX a récemment dévoilé un projet de startup visant à faire pousser des légumes grâce à la chaleur dispensée par des rigs de mining.

La question écologique est souvent le sujet de débats intenses au sein de l’espace crypto. En effet, les rigs de mining consomment énormément d’énergie, et un des corollaires à toute production d’énergie est l’émission de chaleur. Or jusqu’à présent, cette chaleur était inexploitée. Dans cette optique, Kamil Brejcha et ses équipes ont mis au point un système qui redirige l’excès de chaleur produit par le mining vers des serres de culture, où poussent des légumes.

Brejcha s’est exprimé sur Twitter à propos de cette initiative qui était pour l’instant secrète.

« Qui aurait imaginé que miner des devises numériques et l’agriculture pourraient aller de pair ? La première fournée de « Cryptomates » est prête à être récoltée. Nous mettons à profit l’excès de chaleur pour la serre de tomates, et ça marche. » Kamil Brejcha

De nombreux internautes ont évidemment voulu en savoir plus, mais Brejcha a dispensé les informations au compte-goutte.

« Nous avons développé ce que l’on appelle des « Cointainers », qui sont placés dans le sous-sol et dont la chaleur est envoyée vers les serres. Plus de détails sous peu. »

Kamil Brejcha a également déclaré que leur plan initial était de faire pousser du cannabis médical grâce a leur système, mais qu’ils n’ont pas pu obtenir les licences nécessaires.

« Malheureusement, à cause de lois locales strictes, nous n’avons pas pu obtenir de licence pour faire pousser du cannabis médical, nous avons donc dû nous rabattre sur les tomates et autre légumes. »

Sources : Cointelegraph || image from Shutterstock.com

découvrez nos
solutions de minage

PARTAGER
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.