Scandale Wirecard : vos fonds sur crypto.com ne sont pas menacés

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Un peu plus tôt, aujourd’hui même, nous vous expliquions la situation plus que délicate dans laquelle se trouve Wirecard, entreprise émettrice de nombreuses cartes de débit crypto. Toutefois, une des entreprises qui bénéficient de ces cartes bancaires – en l’occurrence Crypto.com – a tenu à s’exprimer, d’une part pour rassurer ses clients, mais aussi afin d’éclaircir la situation.

« Aucun risque » pour les fonds sur Crypto.com

La société FinTech allemande Wirecard se retrouve depuis hier incapable de faire certifier son bilan comptable pour l’année 2019. En effet, le cabinet d’audit Ernst & Young a détecté de possibles soldes falsifiés dans le bilan consolidé de Wirecard, pour un total de 1,9 milliard d’euros.

Wirecard se trouvant être l’émetteur de cartes de débit de plusieurs sociétés du secteur des cryptomonnaies, de possibles répercussions pour ces dernières étaient potentiellement à craindre. Surtout si l’important problème financier de Wirecard n’est pas surmonté.

Kris Marszalek, PDG de Crypto.com, s’est en tout cas voulu très rassurant sur Twitter, d’abord en rappelant les faits dans un premier tweet :

« (…) les cartes de débit émises par Wirecard pour Crypto.com sont entièrement pré-financées. Ces fonds sont détenus par un établissement de l'EMI réglementé par la FCA britannique [- équivalent de l’AMF en France -] sur des comptes clients distincts. Les fonds [fiat] sont détenus dans une autre banque (pas par Wirecard) comme l'exige la FCA ».

D’autre part, Kris Marszalek a souhaité rappeler dans un second tweet que tous les cryptoactifs détenus par Crypto.com n’ont aucun lien avec l’avenir de Wirecard :

« Pour plus de clarté, Wirecard n'a la garde d'aucune des cryptos détenues par Crypto.com (…) »

Il n’y a donc pas le moindre risque sur les fonds cryptos de Crypto.com, ni dans l’immédiat sur le fonctionnement des cartes de débit fournies par la société de Kris Marsalek. Quant à Wirecard, il est encore bien trop tôt pour dire quelles conséquences aura ce trou dans son bilan, d’autant qu’on en connaît même pas encore l’origine exacte.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER