24h Crypto #10 – toute l’actualité des cryptomonnaies (13/09/2017)

1

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue pour ce nouvel épisode de 24h Crypto. Depuis la dernière chronique, plusieurs articles sont parus sur journalducoin :

C’est parti !

Des ATM : en veux-tu ? En voilà !

Les ATM sont tout simplement des distributeurs automatiques de billets de banque. Une précision supplémentaire, on parle d’ATM « bidirectionnels » lorsque ces ATM permettent en plus des devises traditionnelles (l’euro, le dollar, le yuan…etc) d’échanger des cryptomonnaies comme du bitcoin.

Il y a actuellement une épidémie d’ATM bidirectionnel à travers le monde. Nous vous annoncions dans une chronique précédente que l’Australie avait l’intention de déployer 500 ATM bidirectionnels. Plus tôt, en mai, c’est l’opérateur britannique Bitlish qui a affirmé qu’il en déploierait 5 000 à travers l’Europe avant la fin de 2017.

Comme si toutes ces bonnes nouvelles ne suffisaient pas, l’Argentine a annoncé qu’elle recevrait le mois prochain 200 distributeurs automatiques de billets bidirectionnels de Bitcoin. Elle a expliqué que cette initiative répondait à un (je cite !) :

« changement de l’ordre monétaire mondial »

Segwit2x en mauvaise posture

BTCC Mining Pool a annoncé arrêter la signalisation pour SegWit2x. Les accords de New York semblent s’effondrer au fur et à mesure que le fork se rapproche. Pour rappel, il devrait avoir lieu en Novembre.

Nous vous annoncions précédemment que F2Pool avait déjà quitté le navire. Ils n’avaient accepté l’accord de New York que pour s’assurer que SegWit serait activé sur le réseau Bitcoin. Il n’y a jamais eu d’intention réelle de soutenir SegWit2x, car selon eux, le hard fork qu’il implique ne fournit pas de mises à jour significatives et n’a certainement pas le soutien économique de la communauté à ce stade.

Même Adam Back, PDG de Blockstream, a remis en question l’utilité de Segwit2x :

Rootstock lance le projet après le hard fork de Segwit2x

Le projet de Rootstock (RSK) a largement été relayé par Bitcoin.fr. RSK est une plate-forme de smart contracts open source rattachée à Bitcoin, la première implémentation de ce type pour le réseau. Il bénéficiera notamment d’une scalabilité nettement supérieure, et permettra des paiements plus rapides.

Diego Gutierrez, PDG de Rootstock (RSK), a confirmé qu’il lancera le projet « entre la mi-novembre et la mi-décembre » après l’éventuel hard fork SegWit2x.

« De notre côté, toute la technologie est en place, mais nous attendons en raison du fork potentiel qui pourrait se produire après la mi-novembre »

Un nouveau ransomware nommé Amnesia

Non, Amnesia n’est pas un remix du dernier son de Nessbeal. Il s’agit d’un ransomware. Cette souche avait déjà été neutralisé plus tôt dans l’année et un logiciel de décryptage gratuit avait été mis en ligne. Cependant, une nouvelle variante a fait son apparition la semaine dernière. Il a été distribué à grande échelle au cours des dernières semaines. Il ne semblerait qu’aucune région spécifique ne soit ciblée, mais plutôt d’une attaque mondiale

Amnesia est principalement distribué par le biais d’une pièce jointe malveillante. Dans la plupart des cas, les pièces jointes en question sont soit des fichiers PDF, soit des fichiers zip. Amnesia partage quelques caractéristiques avec CryptoMix et d’autres types de ransomware. Il utilise un algorithme de chiffrage différent, et la demande de rançon de ses développeurs reste inconnue à ce jour.

Il n’existe actuellement aucun logiciel de déchiffrage. Faites attention !

Une blockchain pour la FCA

L’an dernier, Chris Woodward, directeur de la stratégie à la FCA (un organisme de régulation Britannique), a déclaré que la blockchain était une technologie que l’agence envisageait d’utiliser. C’est aujourd’hui chose faite puisque la FCA s’est associée avec la plateforme décentralisée de grand livre distribué « Corda » du consortium Blockchain R3.

Annoncé aujourd’hui, le prototype – axé sur la déclaration d’opérations hypothécaires – a été construit avec l’aide de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni, de la Royal Bank of Scotland (RBS) et d’une autre institution bancaire anonyme. L’application permet aux organismes de réglementation de voir les mises à jour en temps réel, avec la création de reçus, pour les transactions hypothécaires au fur et à mesure qu’elles sont effectuées.

Parallèlement, le régulateur a émis un nouvel avertissement concernant les ICO. La routine.

DECENTRALAND : un projet fascinant

Nous relayons ici un papier publié il y a une dizaine de jours sur Ethereum-France écrit par Scott Piriou. Il s’agit d’un projet impliquant notamment les technologies Ethereum, IPFS et District0x. Le projet vise à créer une sorte de monde totalement virtuel où chacun pourrait être propriétaire d’un bout de terrain. Je vous mets ici un extrait :

« Cette photo ne vous fait pas réfléchir ? Quand on voit Facebook s’intéresser d’aussi près à cette technologie si immersive, cela peut amener à soulever des hypothèses parfois angoissantes… Imaginons par exemple que Facebook (ou tout autre géant de la technologie) nous impose son monde virtuel, une sorte de monde parallèle accessible grâce à ce casque, dans lequel nous évoluerions tous et dans lequel toutes nos données, nos faits et gestes seraient… traqués ( donc potentiellement revendus à de tierces entités). Quelque peu problématique n’est-ce pas ?

Et si, grâce à Ethereum, on pouvait éviter ça ? Si l’on pouvait construire notre propre monde, de façon décentralisée, sans crainte d’atteinte à la vie privée, sans qu’il y ait une entité qui contrôle nos moindres faits et gestes dans ce monde virtuel ? C’est de cette idée qu’est né le projet Decentraland : créer un monde virtuel décentralisé, open source, auquel tout le monde ait accès, et dont personne n’a le plein contrôle. »

Pour lire la suite, suivez le guide lien : DECENTRALAND : le monde de demain (?)

Mais l’actualité des cryptomonnaies c’est aussi…

  • La dette des Etats-Unis vient de passer la barre symbolique des 20 000 000 000 000 $. Inutile d’y apposer quelconques terme comme « milliards » « trilliard » ou même « boulard », le montant de la dette est tellement astronomique qu’il est pratiquement impossible de réellement s’imaginer ce qu’un tel chiffre représente.
  • La Corée du Nord semble prendre pour cible les exchanges sud coréens.
  • Blockchain.info s’associe avec Unocoin l’une des plus grandes plates-formes de monnaie virtuelle en Inde. C’est sur CoinTelegraph.
  • Une Blockchain va être implanté dans la ville de Boise situé dans l’Etat de l’Idaho. Darrin Harris, le CIO de la ville a expliqué que cela permettrait « d’atténuer les risques liés aux données et à la sécurité, d’améliorer l’intégrité et la continuité des données, de rationaliser les processus et d’offrir une expérience unique en son genre aux citoyens de Boise « 

24h Crypto c’est déjà finis. Si ce « concept » de chronique quotidienne vous plait n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et nous dire comment l’améliorer. N’oubliez pas que nous sommes un journal gratuit et que nous avons mis en place une adresse où vous pouvez réaliser des dons en Ethereum : 0x3654A4B269bDc4DbA7C7DF47b56d0E321AE9c1ce

Nous en profitons également pour vous annoncer l’ouverture de notre chaine Youtube.

Nous vous remercions de nous lire et vous souhaitons une bonne journée 🙂

Ajoutez nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez nous sur Facebook : @lejournalducoin

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).