ZeroNet en difficulté face au Grand Firewall de Chine

Trading du CoinTrading du Coin

“It’s nowhere because it’s everywhere !”  – Depuis 2015, ZeroNet est l’un des réseaux utilisés pour échapper à la censure en ligne. Créé par Tamas, un Hongrois vivant à Budapest, suites aux annonces multiples de son gouvernement en faveur d’une certaine forme de contrôle de l’internet. C’est un service qui combine un réseau en pair à pair à la Torrent avec la cryptographie de Bitcoin. L’idée est simple : dupliquer un contenu sur plusieurs ordinateurs synchronisés pour le rendre impossible à supprimer.

La Chine bannit Zeronet.io

ZeroNet a depuis conquis les utilisateurs chinois qui souhaitent échapper au Grand Firewall et pouvoir partager/communiquer sans restrictions. Parmi les utilisateurs présents sur le réseau, on compte aussi de nombreux russes, français, américains, etc… ZeroNet a rassemblé une large communauté de passionnés d’internet qui sont intéressés par le libre échange de contenus, un web sans serveur, sans restriction et sans corporation.

Malheureusement, après quelques années de lune de miel où le projet continuait à grandir doucement, mais sûrement, la chine a commencé un jeu du chat et de la souris pour balayer ZeroNet de son territoire.

Le site zeronet.io banni en chine

La Chine a commencé par bloquer le site officiel du projet, mais a laissé librement accessible le programme sur Github.

La Chine bloque le port 15441 : ZeroNet modifie son protocole

Quelques mois plus tard, le GFW a commencé à bloquer le port 15441 (le port par défaut) sur son réseau. Un port est une sorte de porte d’entrée pour que d’autres ordinateurs puissent discuter avec un service. En bloquant ce port, la Chine a rendu impossible toute forme de communication entre les pairs ZeroNet, isolant ainsi le territoire chinois du reste du monde.

En réponse ZeroNet a décidé d’activer un port de manière aléatoire et de modifier légèrement son protocole de communication pour passer sous le radar.

Cela fait maintenant un an que ZeroNet réussit à échapper au GFW avec de petite modification de son programme. Il y aurait aussi eu quelques tentatives de spams, mais rien qui n’ait réussi à fragiliser le réseau ou à perturber les utilisateurs.

La Chine de plus en plus agressive

Cependant depuis quelques jours la Chine se montre de plus en plus agressive en coupant de manière systématique toutes communications entre pairs.

Le GFW est capable de détecter et de bloquer un utilisateur ZeroNet en moins de 30min.

Il y a deux explications possibles :

  • Le GFW arrive à reconnaître les messages ZeroNet sur le réseau ;
  • Le GFW récupère la liste des pairs depuis les trackers (comme pour Torrent, utilise des trackers pour lister les pairs auxquels on peut se connecter) puis les bloque.

Nous sommes en plein milieu d’une partie d’échec qui se joue sur internet entre Tamas et le gouvernement chinois. Une partie où il est impératif de garder un coup d’avance… Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite des événements.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Lola D.
"Le Cyberespace est fait de transactions, de relations, et de la pensée elle-même, formant comme une onde stationnaire dans la toile de nos communications. Notre monde est à la fois partout et nulle part, mais il n’est pas où vivent les corps." - John Perry Barlow, Déclaration d’indépendance du Cyberespace, Davos, Suisse, 8 février 1996

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
marc
Invité
marc

Effectivement, c’est complique de se connecter a zeronet de Chine.
Petite astuce, laissez tourner en toile de fond des torrents, la detection fonctionne plus.