24h planete crypto 63

24h sur la planète crypto #63 : toute l’actualité des cryptomonnaies, en français !

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce nouvel épisode de 24h sur la planète crypto ! N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir cet article par mail avant tout le monde ! Bonne lecture 😀 !

Allemagne : les ICO étudiées au cas par cas

L’Autorité Fédérale de Supervision Financière (BaFin), le régulateur des marchés allemands, a récemment publié une lettre précisant la marche à suivre quant à l’évaluation des ICO.

Cette lettre préconise une « étude précise, au cas par cas » de chaque token afin d’en déterminer le statut légal. Puisque les tokens peuvent correspondre à diverses catégories (actions, produits dérivés, représentations numériques du droit de vote…), l’Allemagne préférera gérer chaque ICO individuellement plutôt que d’adopter des lois plus générales.

La BaFin a également proposé aux startups qui veulent se lancer dans une ICO de rentrer en contact avec eux, afin de bénéficier de conseils et d’éviter de contrevenir aux lois nationales et européennes.

Royaume-Uni : lancement d’une enquête sur les cryptomonnaies

Un comité réunissant des membres du Parlement issus de divers partis – le UK Treasury Select Committee – a annoncé le début d’une enquête de grande envergure portant sur les blockchains et les cryptomonnaies. Cette enquête vise à déterminer les risques et opportunités associés aux devises numériques, que ce soit au niveau des particuliers, des entreprises, des gouvernements ou des institutions financières, y compris pour la Bank of England (la Banque centrale anglaise).

Nick Morgan, le président de ce comité, est cependant intervenu pour assurer qu’il ne s’agissait pas d’une tentative d’interdiction, mais simplement d’encadrement.

« Il est crucial de trouver le bon équilibre entre la réglementation des devises numériques afin de protéger les consommateurs et les entreprises, sans pour autant étouffer l’innovation. » Nick Morgan

« Le Bitcoin va probablement réussir » selon le CFO de PayPal

Selon le CFO de Paypal, les cryptomonnaies feront très probablement partie de l’avenir. Il aura tout de même déclaré que pour l’instant, la volatilité était un frein majeur à l’acceptation des devises numériques. Mais pour lui, la technologie est utile et méritante, et l’adoption générale pourrait venir dans les années à venir.

« À un moment donné, il y a de très fortes probabilités [pour que les devises numériques soient adoptées]. L’aspect technologique est vraiment louable. En revanche, je pense qu’il faudra des années avant que l’omniprésence et l’acceptation en fassent une devise utilisable chaque jour. » John Rainey, CFO de PayPal

Idée pour un nouveau token : vous-même

Depuis l’explosion de l’espace crypto, les ICO pullulent, parfois avec des concepts étranges, parfois plutôt drôles, parfois légèrement douteux, et parfois tout ça en même temps.

C’est ainsi que Boris Akimov, fondateur de la plateforme LavkaLavka a mis à profit la plateforme Wave pour se tokeniser lui-même ! Akimov a décidé de mettre 3 328 heures de sa vie à disposition, soit 12 millions de secondes, et donc… 12 millions de tokens !

L’idée est saugrenue, et lève beaucoup de questions, notamment d’un point de vue éthique. Un monde où chaque seconde de votre vie est monnayée, cela sonne comme une dystopie infernale tout droit sortie du « Meilleur des mondes ».

« J’ai certaines capacités, connaissances, de l’expérience, et j’ai du temps au sein duquel je mets tout cela à profit, c’est cela qui sera tokenisé. Plus mon travail est qualitatif, plus la demande montera, et plus la valeur du token va grimper… À l’inverse, moins mon travail sera qualitatif, plus basse sera la valeur du token. » Boris Akimov

Ripple fait appel au milieu académique

La startup aux commandes de XRP se prépare à mettre à jour la technologie sur laquelle repose sa devise numérique. Hier, Ripple a en effet annoncé la publication de deux nouveaux whitepaper qui feront l’objet d’un examen collégial.

Le premier document décrit l’algorithme de consensus de XRP de façon formelle, et le second s’attarde sur les moyens d’améliorer la diversité des connexions de chaque nœud.

D’après Stefan Thomas, le CTO de Ripple, ces deux publications ont comme thème central la sécurité, mais pas n’importe quelle sécurité. Selon ses propres mots, l’idée est d’ajouter des défenses contre des scénarios d’attaque improbable, par exemple si un acteur national tel que le gouvernement américain (possédant suffisamment d’argent et de ressources technologiques) s’attaquait au réseau.

« C’est la première fois que nous publions un document académique destiné à l’examen collégial. Évidemment, cela ouvre la porte à des recherches à venir. Après, je m’attends à ce que vous nous voyiez beaucoup plus souvent interagir avec l’univers académique. » Stefan Thomas, CTO de Ripple

Une gigantesque ferme de mining à Virginia Beach

Bcause LLC, une entreprise basée à Virginia Beach, a récemment investi 65 millions de dollars dans ce qui sera une immense ferme de mining. Ce sont ainsi 78 000 m² d’entrepôts qui seront entièrement dédiés au mining.

L’année dernière, la Virginie avait réduit les impôts fonciers pour les data centers dans l’espoir d’attirer des entreprises innovantes. Bcause aura donc saisi l’opportunité, et va lancer une immense ferme de mining. L’entreprise proposera de louer des ordinateurs dédiés au mining pour 5 000$ par an, mais vise également à ouvrir un comptoir d’échange. L’idée est de créer un écosystème autour des cryptomonnaies, où le mining et l’échange se font sous le même toit


image from Shutterstock

Restez connecté à l'actualité
Qui d'autre veut recevoir un résumé de l'actualité des dernières 24h chaque matin ?
PARTAGER
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.