24h sur la planète crypto #51 : toute l’actualité des cryptomonnaies, en français !

Trading du CoinTrading du Coin

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce nouvel épisode de 24h sur la planète crypto ! N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter en bas de page pour recevoir cet article 24h en avance ! Bonne lecture 🙂 !

Crackdown chinois : dernier round

Selon certains médias locaux, la Chine s’apprêterait à porter son dernier coup à l’industrie crypto. En effet, un rapport publié dimanche par le journal de la Banque Centrale évoque une suite de mesures visant à porter le coup final dans un crackdown initié début 2017. Ces mesures impliquent l’interdiction totale à tous les citoyens d’accéder à des sites en lien avec des ICO ou les cryptomonnaies, quand bien même le site soit étranger. La plupart des citoyens utilisent déjà des VPN pour contourner les censures du gouvernement.

« Afin de prévenir et d’atténuer les risques financiers, les autorités vont prendre des mesures à l’encontre des ICO et des exchanges de devises numériques à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Cela comprend également l’interdiction des entreprises en lien avec le milieu, ainsi que le blocage de l’accès domestique aux exchanges crypto étrangers. » ThePaper.cn

L’ICO Seele victime de phishing sur son Telegram

Les arnaques se multiplient avec le temps, et le dernier escroc en date aura réussi à subtiliser plus de 2 millions de dollars en ETH. L’ICO de Seele n’était pas encore lancée que deux imposteurs ont réussi à convaincre de multiples investisseurs de leur transférer de l’Ethereum. Certains investisseurs se sont réunis en pool, envoyant parfois plus de 1 400 ETH d’un coup. On ne vous le rappellera jamais assez : ne vous fiez qu’aux sources officielles et vérifiées !

Corée du Sud : la nouvelle régulation peine à se mettre en place

La Corée du Sud avait récemment mis au point un cadre légal clair autour des exchanges de cryptomonnaies et des banques qui leur sont associés. Chaque compte ouvert sur un exchange est désormais supposé être lié à un « vrai nom ». Malgré l’annonce officielle arguant que les 6 plus grandes banques du pays s’apprêtaient à se mettre au diapason, les médias locaux rapportent que seules 3 de ces banques (Shinhan Bank, Nonghyup Bank et Industrial Bank of Korea) ont finalement passé le pas. Du côté des exchanges, une situation similaire se dessine, puisque sur les 25 exchanges présents dans le pays, seuls Bithumb, Upbit, Coinone et Korbit ont associé leurs comptes virtuels à des identités réelles.

Santander annonce un partenariat avec Ripple

L’un des plus grands groupes bancaire espagnol, Banco Santander, a déclaré l’arrivée imminente d’un partenariat avec Ripple. Le groupe prévoit d’utiliser la technologie xCurrent de Ripple (aucun rapport avec les tokens XRP, rappelons-le) afin d’accélérer les transferts et d’en réduire les coûts.

« Le personnel de Santander teste cette technologie depuis 18 mois. L’application a été testée avec Apple Pay, pour des paiements entre £10 et £10,000 en utilisant Touch ID pour une connexion sécurisée. Nous projetons le lancement officiel dans les mois qui viennent, et nous pouvons confirmer officiellement que nous avons l’intention d’utiliser xCurrent dans le projet » Un porte parole de Banco Santander

Lloyds Banks interdit l’achat de Bitcoin via carte de crédit

L’une des quatre plus grandes banques du Royaume-Uni, Lloyds Banks, a récemment annoncé qu’elle empêcherait les achats de cryptomonnaies via carte de crédit. Cette interdiction est étendue aux filiales de la banque, comme par exemple Halifax, MBNA ou la Bank of Scotland. Cette mesure pour le moins sévère avait déjà été prise plus tôt dans la semaine par les banques américaines JPMorgan Chase et Bank of America. Ces mesures sont soit disant prises pour endiguer la fraude et l’évasion fiscale.

New-York lorgne sur l’industrie du mining

La New York Power Authority (NYPA, le plus grand fournisseur d’énergie public américain) a approuvé l’allocation de 15 000 kW d’énergie hydroélectrique à une nouvelle entreprise de mining bitcoin : Coinmint. Cette association pourrait donner lieu à un investissement de plus de 160 millions de dollars, ainsi qu’à la création de 150 emplois. Il est prévu de rénover une ancienne fonderie basée à Massena, puis d’y installer jusqu’à 180 000 systèmes de mining bitcoin d’ici deux ans. Si tout se déroule comme prévu, ce partenariat devrait gérer près de 15 % des activité mondiales de la cryptomonnaie.

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir cet article 24h en avance !


image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
armel
Invité
armel

bonjour j’aimerai recevoir l’actualite des crypto monnaies au quotidien

Romain
Admin

Bonjour,
L’inscription se fait à cette adresse : https://goo.gl/mgGu6c