Piratage de 600 bitcoins sur OKEx : la police chinoise refuse de traiter l’affaire

Trading du CoinTrading du Coin

Mauvaise surprise pour un utilisateur de OKEx, une des plateformes de trading majeure chinoise, affiliée a OKCoin. Le 28 août, un utilisateur a signalé une connexion suspecte sur son compte. L’IP était domiciliée en Allemagne, et a participé à des échanges de bitcoins vers ethereum classic. Après cela, toutes les offres en suspend ont étés annulées, et la totalité des bitcoins sur le compte a été vendue.

Le coup est dur, il aura entraîné la perte de 200 BTC, soit 5 millions de yuan (environ 640 000 euros) suivant le cours de l’époque. Au même moment, quelques autres utilisateurs ont signalé des attaques similaires. Au total, les victimes ont perdu environ 600 BTC, pour une valeur avoisinant de 20 millions de yuans – plus de 2 millions d’euros !

A la suite de cet attaque, OKEx a annoncé que le vol était le fait de hackers, et que ce n’était donc pas la faute de la plateforme. Les victimes étaient appelées à contacter la police par elles-même. A leur grand désarroi, le Bitcoin étant considéré comme un système pyramidal, la police chinoise a refusé de traiter l’affaire.

Source : Cointelegraph

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

Poster un Commentaire

avatar