SEC

La SEC s’attaque à l’ICO de Gladius qui rembourse ses investisseurs

Trading du CoinTrading du Coin

 La Securities and Exchange Commission a commencé une importante série de poursuites judiciaires contre les ICO en fin d’année dernière. Tout ce qui ressemblait de trop près à des titres financiers a eu droit à une intervention de sa part (EtherDelta, Salt, Parangon et CarrierEQ). Cette fois, c’est l’ICO de Gladius qui passe sur le grill.

L’ICO de Gladius dans le viseur de la SEC

Ce 20 février, la SEC a publié une déclaration catégorique contre Gladius Network LLC : le régulateur américain accuse la startup de ne pas lui avoir déclaré son ICO, menée fin 2017. Gladius n’aurait ainsi pas respecté les lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières, selon la SEC.

Le projet crypto de Gladius vise à créer une place de marché sur blockchain où les utilisateurs peuvent louer de la bande passante et de l’espace de stockage, ou encore acheter des services de diffusion de contenu ou de protection contre les attaques DDoS. Gladius a réussi à lever 12,7 millions de dollars en échange de son Gladius Token (GLA).

Gladius rembourse ses investisseurs

Heureusement pour la crypto-startup, elle avait anticipé ce risque, et c’est elle-même qui avait déclaré à la SEC sa volonté de se conformer à ses exigences, au cours de l’été 2018.

« La SEC a clairement indiqué que les sociétés doivent se conformer aux lois sur les securities lorsqu’elles émettent des jetons numériques qui sont des valeurs mobilières (…) Le cas d’aujourd’hui [Gladius] montre l’avantage de s’autodéclarer et de prendre des mesures proactives pour remédier à ses émissions non enregistrées », Robert Cohen, responsable de la Cyber Unit de la SEC

Conformément à la volonté de la SEC, Gladius s’est engagé à restituer les fonds aux investisseurs qui le souhaitent, et à faire tout le nécessaire pour enregistrer son token comme securities.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici