Edward Snowden préfère Zcash à Bitcoin et Monero

Trading du CoinTrading du Coin

Edward Snowden, militant de la liberté d’expression et lanceur d’alerte, est typiquement le genre de personne dont l’utilisation de cryptomonnaies anonymes est une nécessité. Cela se justifie avec les imbroglios judiciaires et son hostilité à l’égard avec des gouvernements comme celui des États-Unis. Il semble aujourd’hui privilégier Zcash aux autres cryptomonnaies.

Edward Snowden préfère Zcash à Bitcoin

Hier, Snowden a fait l’éloge de la cryptomonnaie Zcash. Il a souligné que la protection de la vie privée apportée par les cryptomonnaies anonymes était la meilleure alternative à Bitcoin. C’est par le biais de son Twitter que Snowden a posté son commentaire ajoutant que Bitcoin est génial, mais “si ce n’est pas privé, ce n’est pas sûr”. Il répondait à un autre utilisateur de Twitter qui affirmait que Zcash était la seule cryptomonnaie développée par une équipe professionnelle de cryptographes.

Edward Snowden : Monero est un projet amateur

Un autre utilisateur de Twitter a répondu à Snowden, en mettant en avant Monero, un rival de Zcash. Snowden a déclaré qu’il s’agit d’un grand projet, mais que cela restait un projet “amateur” et que cela pouvait créer des problèmes pour les personnes qui ont besoin d’anonymat absolu, comme lui. On pourra également citer Julian Assange, reclu dans l’ambassade vénézuélienne en raison des mandats internationaux qui le visent.

L’article cité par Snowden fait référence à une controverse qui remonte au mois d’avril et au lancement de Monerolink.com, un explorateur de blocs Monero qui suivait 62 % des transactions sur ce réseau jusqu’en janvier 2017, ce qui était jugé impossible. L’explorateur a été créé sur la base d’un document de recherche rédigé par Andrew Miller et Kevin Lee de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, un centre de recherche de haute technologie, ainsi que par Arvind Narayanan et Malte Möser de l’Université de Princeton. Même Riccardo Spagni, un des chercheurs de l’équipe de Monero, a pu faire ce constat dès 2015.

La protection de la vie privée de plus en plus mise en avant

L’importance de la protection de la vie privée dans l’écosystème est telle que Litecoin développe maintenant l’intégration du code utilisé par Monero pour créer des transactions confidentielles. Un testnet va être mis en place pour tester sa faisabilité, avant que cela ne soit peut-être appliqué à Bitcoin, comme cela s’est produit avec l’affaire SegWit. Cependant, l’anonymat des transactions n’est pas forcément la priorité de Bitcoin Core. On peut aussi citer l’exemple d’Ethereum avec le « Project Alchemy », qui doit intégrer la technologie zkSNARK de Zcash à la Blockchain Ethereum, garantissant l’anonymat des transactions tout en conservant la flexibilité de la Blockchain et de ses smart contracts.

Source : Criptonoticias

PARTAGER
Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici