Coinbase : la prolifique société est assaillie par les investisseurs

Trading du CoinTrading du Coin

Coinbase a décidément bien des problèmes. Après qu’une rumeur ait circulé à son encontre sur un conflit l’opposant à la Metropolitan Bank, voilà que la luxuriante société de la Silicon Valley doit maintenant se confronter à une armée… d’investisseurs ! Recode a mené une petite enquête afin d’en savoir plus.

2017 : une année en bitcoin pour Coinbase

Selon des sources issues de l’industrie, Coinbase aurait eu en 2017 plus d’un milliard de dollars de revenus, alors que son prévisionnel anticipait un chiffre d’affaire annuel de 600 millions de dollars au 30 septembre. Record battu pour la société, qui était évaluée en août à “seulement” 1.6 milliards de dollars. Cette explosion de son chiffre d’affaire est probablement due à l’arrivée massive de nouveaux entrant sur le marché. Avec 100 000 nouveaux utilisateurs par jours pour un total de 13 millions de comptes ouverts, il n’est pas étonnant que Coinbase attire la convoitise.

Pour rappel, même si Coinbase n’est pas un courtier, elle est un intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs, prélevant au passage une commission comprise entre 0.25% et 1%. Un business model en or, où plutôt en bitcoins, puisque peu importe les variations du prix des cryptomonnaies, Coinbase gagne toujours, ce qui n’est pas forcément le cas des courtiers qui sont – étaient ? – en peine face à la hausse quasi permanente de Bitcoin.

Résultat ? Ils veulent tous investir !

Le seul problème ? Coinbase ne l’autorise pas. La société a informé ses actionnaires de ne même pas discuter avec un acheteur potentiel, refusant complétement de s’ouvrir au marché secondaire. La société a affirmé à Recode :

“En tant que société privée, Coinbase n’autorise pas la négociation d’actions sur les marchés secondaires pour diverses raisons, dont le fait qu’il n’y ait pas une information complète et également disponibles sur le marché. Nous prendrons les mesures qui s’imposent si nous découvrons que des personnes ont vendu des actions de Coinbase en violation de nos directives”

Les investisseurs ont ainsi peur que Coinbase ne repasse pas par la case investissements privés, mais qu’elle fasse directement un appel public à l’épargne. Cela donne ainsi lieu à des scènes surprenantes, comme cet investisseur qui affirme être “constamment suivi par des courtiers secondaires” cherchant à acquérir des actions. Un autre a même affirmé qu’il était contacté directement par des VCs voulant entrer dans le capital. Ainsi, pour reprendre l’expression utilisé par Recode, maintenant que la porte d’entrée est fermée, les investisseurs semblent essayer de passer par la porte de derrière !

Coinbase a déjà récolté 100 millions de dollars il y a six mois à peine, juste avant que le marché des cryptomonnaies n’entre en bulle. On compte dans son capital des investisseurs prestigieux comme Union Square Ventures, Andreessen Horowitz et DFJ qui ont chacun une place au conseil d’administration.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Image : Nom de l’auteur/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] 2017, les utilisateurs de Coinbase peuvent lier une carte de crédit ou de débit à leur compte et acheter de la cryptomonnaie […]