Perth Mint : le géant des métaux précieux prépare sa cryptomonnaie basée sur l’or

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Les cryptomonnaies ont pris énormément de valeur l’année dernière, au point de bousculer les actifs traditionnels, comme l’or. La société australienne Perth Mint a décidé d’adosser le précieux métal à sa future monnaie numérique.

Une nouvelle cryptomonnaie basée sur l’or

Le monde devient de plus en plus accros au cryptos et certains investisseurs les considèrent même comme de l’or 2.0. Et en parlant d’or, le plus grand raffineur de métaux précieux d’Australie, Perth Mint, prépare actuellement un projet qui associe justement… or et cryptomonnaie.

Pour être plus précis, Perth Mint envisage de créer sa propre cryptomonnaie (pas encore de nom officiel), et dont la particularité est qu’elle sera soutenue par de l’or. L’idée de l’entreprise en associant ainsi ces deux types d’actifs est d’inciter les investisseurs à se lancer dans l’or.

Pour justifier leur entrée dans l’univers crypto, le PDG de la firme australienne, Richard Hayes, a expliqué l’attrait flagrant du grand public envers les placements alternatifs comme les cryptomonnaies.

« Je pense que le monde traverse des périodes d’incertitude croissante, vous voyez des gens chercher des placements alternatifs … Et vous voyez ce flux massif de fonds arriver sur bitcoin parce que les investisseurs recherchent quelque chose de différent des investissements traditionnels. »

Un duo crypto-or pour la confiance

Pour M. Hayes, les cryptomonnaies ne font pas encore l’unanimité à cause de leur forte volatilité, à l’image du Bitcoin. Mais en étant soutenue par de l’or, une cryptomonnaie pourrait, selon lui, convenir à la plupart des investisseurs.

« Si vous utilisez des métaux précieux pour soutenir quelque chose sur une Blockchain, elle conserve sa valeur intrinsèque, contrairement aux bitcoins et ethereums, qui reposent sur le fait que tout le monde croit qu’il y a quelque chose derrière »

Perth Mint craque aussi pour le protocole blockchain

La société, qui vend des milliards de dollars en or pur dans le monde entier, envisage toutefois de s’appuyer sur la technologie blockchain afin d’améliorer ses offres, comme beaucoup d’entreprises de renommées mondiales.

Bien que Richard Hayes n’ait pas donné plus de détails sur l’utilisation précise de la blockchain dans son business, on imagine que cette dernière pourrait servir à tracer et enregistrer le parcours des lingots d’or de l’entreprise, depuis le site minier jusqu’à destination, c’est-à-dire entre les mains des clients.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Blocktribune ; CCN ; Financemagnates
Image : 3djewelry/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

2 Commentaires

  1. En voilà une idée qui sert a rien….
    Deja le taux de l or est manipulé depuis des années.
    Deuxièment autant racheter de l or physique directement.
    Troisièmement un dérivé des bons du trésor nationaux? Un c est se moquer du monde et de l univers crypto ça

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici