ETH-Ethereum-4

ETH : LastWinner, clone de FOMO3D, sature la bande passante

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Play stupid games, win stupid prizes Déjà au cœur de l’actualité après s’être faite momentanément siphonner une partie de son pot commun, voici à nouveau FOMO3D sur le devant de la scène. Mais cette fois-ci, pas directement.

La Pyramide de Ponzi, érigée à l’état d’art par la dApp montée sur la blockchain Ethereum, refait parler d’elle, car elle a été victime de son succès : une copie presque conforme est sortie, sous la forme d’une dApp chinoise appelée LastWinner.

FOMO3D

Sauf qu’elle n’est même pas un Ponzi “honnête”, aussi curieuse que l’expression puisse paraître.

main-fuck-bionique

Ponzi, mon amour

Pour rappel pour ceux qui n’ont pas suivi le cas FOMO3D, le principe est simple. Vous achetez une clé contre versement d’ETH, et cette clé-token vous appartient alors. Lors de l’achat, 30 secondes sont ajoutées à un minuteur. Les ETH que vous versez lors de l’achat sont redistribués pour partie dans un pot commun et pour partie à ceux ayant acheté une clé avant vous. Si le minuteur voit les secondes s’égrener sans nouvel achat jusqu’à atteindre 0, le pot commun est reversé au dernier acheteur de la clé. Si quelqu’un rachète la clé, le compteur continue d’augmenter, durant 24 heures maximum. De plus, des dividendes sont reversées ensuite pour chaque nouvel achat, à destination des acheteurs précédents.

Acheteur de clé-token FOMO3D, persuadé qu’un jour il sera le Highlander du Ponzi-game

LastWinner, un smart contract plus malin que vous

C’est dans ce contexte de dApps révolutionnant avec autant d’applications le système monétaire mondial que les ICO ont révolutionné le financement participatif que LastWinner fait son apparition.

GIF-card-manipulation-cartes

Fonctionnant grosso modo sur le même principe que FOMO3D, LastWinner a d’après certains chercheurs une petite particularité bien cachée au fond du code de son smart contract : jamais vous ne gagnerez le pot commun. Vous me direz que c’était déjà le cas dans FOMO3D. Et vous avez bien raison. Mais c’était a priori simplement du fait des dynamiques du “jeu”. Dans LastWinner, il serait de toute façon prévu que la clé vous soit rachetée automatiquement par des bots. Et si vous tombez dans le panneau et remettez une pièce dans la machine, elle s’envolera comme la précédente. Difficile cependant d’être totalement catégorique : la société chinoise éditrice n’a pas communiqué le code source de la “dApp”.

homme-surprise-lunettes-2
Joueur compulsif de LastWinner qui ne va pas tarder à retirer “Crypto-investisseur” de son profil Twitter

Une bande plus tellement passante

Mais, là où le bât blesse réellement, c’est au niveau purement technique et pas simplement éthique. Les multiples transactions générées par des bots tendent à provoquer en ce moment une congestion du réseau Ethereum. A noter que le smart contract sous-tendant LastWinner n’est pas nécessairement le seul fautif, une flopée de smart contracts ayant pour seul but de spam la blockchain Ethereum ayant émergé récemment. Une telle congestion provoquée par l’utilisation d’une seule dApp avait néanmoins déjà été observée par le passé, notamment lors des pics d’utilisation de la célèbre dApp des CryptoKitties provoqués par les spéculateurs.

Cet acte de piraterie informatique automatisé en roue libre est disponible au suivi par exemple ici. Près de 30% des ressources du réseau Ethereum étaient dévolues au fonctionnement automatique de ce smart contract parasitaire lundi 13 août. La majorité des transactions effectuées pour le compte de LastWinner sont donc des transactions de valeur nulle ou presque, ayant pour simple but de racheter la clé automatiquement.

Une situation passablement explosive

L’un des effets secondaires est alors d’entraîner une hausse du cours du gas, le coût à verser au titre de frais de transactions.

homme-chantier-ecologie

C’est pourquoi le réseau Ethereum est perturbé dans sa globalité : la hausse de ce prix entraîne un amoncellement de transactions à valider et une saturation du réseau. Les perturbations sont censées se calmer dans le courant de la semaine, d’après certaines indiscrétions du côté des développeurs de dApps (notamment des CryptoKitties, justement). Il s’agit d’une information à prendre avec de monumentales pincettes, car difficile de dire si cela sera réellement le cas, ou si la congestion pourrait s’installer plus durablement.

Sources : COINCENTRAL ; BitcoinExchangeGuide.com ; Cryptovest ; Etherscan ; Exitscam || Images from Shutterstock & Giphy

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

2 Commentaires

  1. Que de mensonges en si peu de lignes !
    Fomo3D n’est certainement pas un ponzi, encore moins un système pyramidale… Pour des soi-disant journalistes il serait bon et sain d’apprendre le journalisme.
    Le journal du Coin est pro-EOS (non retenu comme délégué, ils ne doivent plus savoir quoi faire de leurs shitcoins ^^), dont l’un de ses “administrés” (EOS) à causé la plus grosse attaque jamais tentée contre Ethereum en début d’été. Bizarre qu’il n’en parle pas dans cet article lol.
    Contrairement à ce qui est affirmé, il est tout à fait possible que le 1er round se termine, mais seul le hasard (ou une collusion de mineurs) nous dira quand !
    Pour terminer sur une bonne note, mais pas pour cet article ni pour ce site, Lastwinner n’influence plus la blockchain depuis vendredi dernier, les frais de transactions ont depuis retrouvé leur “normalité” (l’article parle du 13 août mais tout allait très bien ce jour, ainsi que les précédents)
    Intéressant de voir comment vous terminez votre papier : Le réseau Ethereum va très bien sinon, enfin, bien mieux qu’EOS ! vous semblez bien plus “perturbés” que lui 😉

    • Salut Juxx, le réseau Ethereum qui “allait très bien” affichait encore des temps de validation estimés d’une semaine sur certaines transactions le jour de l’écriture de l’article. Libre à vous de penser que c’est “aller bien”. Dans les faits, effectivement, le début des soucis remontent à près d’une semaine, le maximum de la congestion ayant été atteint autour du 8 août, si vous voulez que je sois totalement factuel maintenant que la vague est passée. De plus, le fond de l’article était que la bande passante était consommée de façon importante par une dApp chinoise de type franc Ponzi.
      Quant au lien avec EOS, vous n’avez sans doute pas pris le temps de lire mes précédents articles. A mes yeux, à l’heure actuelle, tous les alt-coins ne démontrent qu’une chose : leur inutilité ou absence d’utilisation. Alors m’accuser de tacler ETH par conflit d’intérêt par rapport à EOS, c’est franchement très drôle, merci du fou rire de jour férié.
      Le 1er round sur FOMO3D peut effectivement se terminer, comme précisé dans cet article, et dans le précédent dont je laisse le lien en entête d’article. Mais les mécaniques de spéculation libré font qu’il ne se terminera en pratique sans doute pas de sitôt. Libre à vous d’y balancer vos avoirs, cependant. Faites-moi signe quand vous aurez gagné le gros lot, surtout.
      Dans le fond, si vous voulez réellement défendre une blockchain comme Ethereum, trouver d’autres chevaux de bataille qu’une dApp aussi révolutionnaire que FOMO3D pourrait être un bon début.
      Merci de votre contribution, et bon mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici