Byteball wallet 2.0 introduit les “textcoins” : le paiement via mail, SMS, Skype & cie

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Vous vous rappelez de Byteball ? Nous vous avions déjà présenté cette cryptomonnaie qui présente la double particularité d’être distribuée gratuitement via un airdrop les jours de pleine lune, et qui contrairement à 95% des cryptomonnaies… n’utilise pas le protocole blockchain ! L’équipe a annoncé avoir intégré à son wallet la possibilité de payer en envoyant un simple mail ou SMS, via un “textcoins”.

Byteball met à jour son wallet et introduit les “textcoins”

Une des contraintes identifiée par un grand nombre de personnes évoluant dans la cryptosphère est la complexité apparente pour réaliser une transaction. Qui aujourd’hui communique en utilisant directement l’adresse du receveur ? Que ce soit par mail ou par téléphone, on passe en général par une liste de contact. Byteball n’en est pas encore là, mais dans la version 2.0 de son wallet, il est rendu possible d’inscrire un numéro de téléphone ou une adresse mail plutôt qu’une adresse du type : 1BtjAzWGLyAavUkbw3QsyzzNDKdtPXk95D.

Le système de "textcoins" du Wallet 2.0 de Byteball

Le système de “textcoins” du wallet 2.0 de Byteball

En cliquant sur “share via message”, l’utilisateur peut envoyer sa transaction par tout un tas de services de messagerie : SMS, Télégramme, WhatsApp, WeChat, Signal, Viber, Slack, Facebook Messenger, Skype, etc. Cependant, ces canaux de communications n’étant pas sécurisés, Byteball conseille de ne virer que de petits montants, même s’il s’agit d’une messagerie chiffrée.

Le système de "textcoin" du wallet 2.0 de Byteball permet de payer par de multiples canaux de communications

Le système de “textcoins” du wallet 2.0 de Byteball permet de payer via de multiples canaux de communications

Les “textcoins” de Byteball inspirés par Paypal

Dans son communiqué de presse, Byteball met fortement en avant la logique qui a permis à Paypal d’être massivement utilisé. Par exemple, comme Paypal dès ses débuts, si l’utilisateur n’a pas encore de wallet Byteball, pas de panique. A la réception de la notification de transaction, il lui sera proposé de récupérer ses fonds en installant un wallet. Autre moyen de rendre le paiement plus “friendly”, si l’expéditeur commet une erreur, il peut annuler sa transaction en indiquant le code mnémonique qui lui a servi à chiffrer sa transaction.

Le paiement par mail by Byteball

Le paiement par mail by Byteball

Cependant, pour tout cryptophile, Byteball reste supérieur à Paypal. Parce-que c’est une cryptomonnaie. Dans les transactions de Byteball, aucun intermédiaire entre l’émetteur et le receveur : tout est décentralisé. Face à ce nouveau modèle, Paypal pourra-t-il lutter ?

Si vous voulez tester le wallet 2.0 de Byteball et ses “textcoins”, ça se passe sur Github.

Avatar

Auteur

Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies. Je détiens des positions spéculatives significatives (>10% portfolio) sur BTC, ETH & YFI.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés

PARTAGER