Spectrum, le farming de stablecoins qui vous offre 30 % de rendement

Spectrum est un optimisateur de rendements (yield optimizer) sur la blockchain Terra (LUNA). Sa mission consiste à réinvestir les intérêts perçus chaque heure sur vos dépôts de liquidités afin de booster vos rendements.

Spectrum booste votre farming

Tout le monde n’est pas familier avec le concept de yield farming. Ce processus consiste à apporter de la liquidité sous la forme d’une combinaison de 2 cryptomonnaies différentes déposées au sein d’une pool de liquidités, sorte de coffre-fort. Cette combinaison prend la forme de liquidity provider tokens (LP tokens). Une fois déposés, ceux-ci rapportent des intérêts à son détenteur.

L’interface de Spectrum regroupe un grand nombre de pools de liquidités appartenant à différents protocoles de la blockchain Terra :

  • Le protocole Mirror qui propose à ses utilisateurs de toucher des intérêts sur des actions américaines tokénisées. Les rendements peuvent aller de 10 % à 20% par an, jusqu’à 30 % pour l’action Tesla ;
  • Le protocole Pylon, le launchpad de la blockchain Terra. Il permet d’investir les intérêts perçus sur ses stablecoins au sein de projets prometteurs en cours de développement ;
  • Mais aussi les protocoles Anchor, Nexus et Orion.Money.
Spectrum pools de farming différents protocoles blockchain Terra
Aperçu des pools de farming sur Spectrum

Pour chacune de ces pools de liquidités, Spectrum va collecter, toutes les heures, les bénéfices perçus pour les réinvestir immédiatement au sein de cette même pool. Ce mécanisme a pour effet de booster le taux d’intérêt annuel appelé APY (APY : annual percentage yield, prenant en compte les intérêts composés).

Achetez facilement vos bitcoins grâce à la plateforme de cryptomonnaies KuCoin (lien affilié) >>

Comment fonctionne le farming sur Spectrum ?

Pour s’interfacer avec ces différentes pools de liquidités, il faut d’abord disposer d’un portefeuille compatible de la blockchain Terra. Le wallet Terra Station en est un bon exemple. Ensuite, il faut ajouter des liquidités dessus. Typiquement, on peut acquérir de l’UST, le stablecoin de la blockchain Terra, disponible sur les exchanges décentralisés, comme Terraswap, ou centralisés, comme Coinbase ou Binance.

Les options de dépôt de cryptomonnaies

Afin d’obtenir ces fameux LP tokens permettant de toucher des rendements, Spectrum facilite le travail de l’utilisateur. Il propose en effet plusieurs choix de dépôt.

Prenons l’exemple de la pool de liquidité MINE-UST LP, qui propose actuellement un très honorable 188 % APY. Celle-ci est composée du token MINE de la plateforme Pylon et du stablecoin UST. 3 options s’offrent à l’utilisateur :

  1. Soit il dispose dans son wallet de tokens MINE et de tokens UST. Dans ce cas, il peut simplement déposer chacune des 2 cryptomonnaies à parts égales dans la pool de liquidités ;
  2. Soit il possède déjà ses LP tokens MINE-UST LP, preuve de son dépôt de liquidités sur le protocole Pylon. Il peut donc les déposer en l’état ;
  3. Soit il dispose seulement d’UST. Spectrum se chargera alors de convertir une partie des UST dans la cryptomonnaie MINE afin d’obtenir une répartition 50-50 avant de les déposer.
3 options dépôt  pool MINE-UST LP de Spectrum : MINE + UST, MINE-UST LP, UST seul
3 options de dépôt sur Spectrum

Les options de réception des intérêts

Le protocole Spectrum propose également 3 façons différentes de toucher ses intérêts. Reprenons l’exemple du MINE-UST LP token.

  1. Auto-stake : cette fonctionnalité permet à Spectrum de récupérer vos intérêts perçus en tokens MINE pour les staker sur le protocole Pylon. Ce staking donne le droit de participer aux choix de gouvernance du protocole Pylon.
  2. Auto-compound : avec cette option, Spectrum convertira automatiquement en MINE-UST LP tokens les intérêts perçus par le farming. Ils seront ensuite ajoutés à la somme que vous possédez déjà au sein de la pool. Ceci aura pour effet d’augmenter le montant de vos LP tokens. Eux-mêmes vont donc générer plus d’intérêts et ainsi de suite, formant ainsi une boucle vertueuse.
  3. Mixed : ce choix permet tout simplement d’opter pour une combinaison des 2 premières solutions. Ainsi, il est possible d’utiliser en même temps l’Auto-stake et l’Auto-compound
3 options Spectrum recevoir ses intérêts : Auto-stake, Auto-compound, Mixed
Choix d’allocation des intérêts perçus sur Spectrum

Le jeton SPEC de la plateforme Spectrum

Chaque dépôt permet également de toucher des récompenses sous la forme de token SPEC, le jeton de la plateforme Spectrum. Ce jeton peut alors être placé sous forme de LP tokens au sein de la pool de liquidités SPEC-UST. Il est également possible de le staker dans les coffres de gouvernance du protocole. 2 solutions sont proposées par Spectrum :

  1. Bloquer ses jetons SPEC pendant 30 jours, ce qui permet de toucher 19 % APR (APR : annual percentage rate, ne prenant pas en compte les intérêts composés) ;
  2. Staker ses jetons SPEC en s’assurant de pouvoir les retirer à tout moment, auquel cas l’APR n’est que de 8,8 %.
Spectrum propose deux coffres de gouvernance, l'un dispose d'un APR élevé mais les tokens SPEC sont bloqués pendant 30 jours. L'autre permet de retirer ses tokens à tout moment.
Coffres de gouvernance pour le staking de tokens SPEC

Placer vos jetons au sein de ces coffres permet également de pouvoir participer à la gouvernance du protocole. Cela prend la forme d’un vote. Un certain nombre de propositions concernant le développement de Spectrum sont soumises à approbation. Les acteurs ayant staké leurs jetons SPEC ont le choix de les valider ou non.

Typiquement, la proposition la plus récente concerne l’intégration sur Spectrum des pools de liquidités présentes sur le protocole Astroport. Il s’agit d’une plateforme de farming qui vient de se lancer sur la blockchain Terra.

Farming à 30 % d’APY sur Spectrum

Spectrum serait-il encore plus fort qu’Anchor qui propose pourtant non loin de 20 % d’intérêt sur l’UST ? C’est bien possible.

Une solution pour toucher des intérêts passifs en limitant les risques consiste à effectuer du farming avec des stablecoins comme l’UST de la blockchain Terra. Dans ce cadre, Spectrum propose, depuis quelques jours, une nouvelle pool de liquidités constituée d’un seul token, le mystérieux bPsiDP-24m.

Le fonctionnement de la plateforme Pylon

Derrière ce nom barbare se cache l’association de 2 entités de la blockchain Terra, Pylon Protocol et Nexus Protocol. Pour comprendre, il est nécessaire de faire une petite incursion dans le fonctionnement de la plateforme de launchpad Pylon. Celle-ci permet un investissement dans certains projets en cours de développement sur Terra, en limitant le risque de perte de capital. En effet, elle permet aux investisseurs de bloquer leurs UST sur une certaine durée (de 6 à 24 mois). Le dépôt est alors placé sur le protocole Anchor afin de toucher environ 20 % d’APR sur leur somme. Les intérêts obtenus sont ensuite automatiquement transformés dans la cryptomonnaie du projet qu’ils souhaitent soutenir.

L’inconvénient de ce système est le blocage de la somme en UST pour une durée non négligeable de plusieurs mois.

Pylon blocage capital UST 6 à 18 mois
Périodes de blocage de l’investissement en UST sur Pylon

Toutefois, dans le cas du protocole Nexus, Pylon permet de recevoir en échange du dépôt un étrange token appelé bPsiDP-24m. Le terme DP (deposit provider) représente le dépôt et bPsi la récompense en token PSI de la plateforme Nexus. 24m correspond à la durée de blocage des UST de 24 mois.

Pylon propose Nexus pool de liquidités - chaque dépôt accès équivalent jeton bPsiDP-24m
Pool de liquidités pour dépôt d’UST en échange de tokens PSI de Nexus sur Pylon

Spectrum profite de l’alliance entre Pylon et Nexus

Par conséquent, l’investisseur à la possibilité de faire ce qu’il souhaite de son jeton bPsiDP-24m. Il peut, par exemple, le convertir à nouveau en UST via Terraswap à un taux équivalent de 1 pour 1 et l’utiliser pour acheter d’autres cryptomonnaies. Une autre possibilité consiste à le déposer sur la plateforme Spectrum. Cette dernière a rapidement proposé un coffre dans lequel il est possible de stocker ce jeton bPsiDP-24m. Il est possible d’obtenir au moment où j’écris ces lignes 32 % APY sur ce dépôt.

De plus, le farmer n’a même pas besoin d’utiliser le protocole Pylon et y déposer ses UST pour récupérer les fameux bPsiDP-24m. En effet, il peut directement déposer ses UST dans le coffre dédié. Spectrum se chargera alors de les convertir automatiquement en bPsiDP-24m. L’utilisateur peut donc, à partir d’UST, toucher immédiatement 32 % d’intérêt APY.

L'utilisateur peut déposer directement des UST au sein du coffre bPsiDP-24m de Spectrum et toucher 32% d'intérêts annuels.
Coffre bPsiDP-24m de Spectrum

Spectrum est un protocole jeune, mais agile, qui développe rapidement ses fonctionnalités. Il s’est récemment doté d’une toute nouvelle interface et a été audité par HalbornSecurity. Il est également désormais possible de souscrire à une assurance afin de limiter le risque de perte de ses fonds via InsurAce.io, en contrepartie d’un prélèvement annuel de 3,7 % d’intérêt.

Pour l’utilisateur qui souhaiterait toucher des intérêts directement sur ses UST, le protocole Anchor propose un taux d’intérêt particulièrement intéressant d’environ 19 %. Associé ou non à une assurance, il s’agit d’une bonne manière de générer des revenus passifs à faible risque sur la blockchain Terra.

Précisons enfin, pour être complets, que le risque d’impermanent loss existe dès lors que vous allouez des fonds à des pools de farming : si la valeur d’un crypto-actif d’un côté de votre pool varie fortement à la hausse ou à la baisse par rapport à votre prix d’entrée dans le pool, vous pouvez subir une perte dit « impermanente«  avec la valeur de votre collatéral qui fondra partiellement : ce vilain néologisme suppose que si le prix en question varie ensuite pour revenir à vos niveaux d’entrée, votre collatéral reviendra aussi à sa valeur initiale. S’exposer au farming dépendra donc de votre degré de tolérance au risque, et des actifs sur lesquels vous vous exposez : si les rendements sont relativement faciles à suivre sur le principe, l’impermanent loss peut vous frapper d’un coup, un beau matin. C’est pourquoi il faut toujours considérer les risques à cette pratique avant de se lancer… ou voir si le rendement promis permettra, dans le temps long, de vous éviter de finalement perdre paradoxalement de l’argent, du fait de la fonte possible de votre collatéral !

N’en déplaise à leurs détracteurs, les différents sous-secteurs de la cryptosphère ne cessent de se développer, tout comme Bitcoin (BTC). Il est encore temps de rejoindre la révolution crypto. Inscrivez-vous sur la plateforme KuCoin ! Achetez-y facilement vos BTC et vos autres cryptos, avec notre lien affilié !

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour