Comment générer des revenus passifs avec vos cryptomonnaies ? Devenir liquidity provider

Devenir liquidity provider (fournisseur de liquidité) peut vous permettre de tirer des intérêts de vos cryptomonnaies plutot que de les laisser dormir sur votre portefeuille. Comme nous l’avons vu dans notre article précédent, si cette méthode peut être très rentable, elle comporte néanmoins des risques non négligeables. Nous verrons dans cet article en quoi consiste cette stratégie et comment la mettre en place avec un exemple concret, après avoir compris et mesuré les risques encourus.

Le principe du liquidity providing

Différence entre exchanges et Automated Maket Maker (AMM)

La différence qui nous intéresse ici est la façon dont les plateformes vont permettre à leurs utilisateurs d’échanger des cryptomonnaies entre elles.

Les plateformes d’échanges fonctionnent avec un carnet d’ordre. Il répertorie, à un instant donné, les ordres d’achat et de vente. Lorsqu’un ordre d’achat et de vente correspondent, ils sont exécutés et sortent du carnet d’ordres. Le rôle de la plateforme revient à mettre en relation un acheteur et un vendeur qui s’entendent sur le prix.

Les Automated Market Maker fonctionnent quant à eux avec des pools de liquidités (réserves de liquidité). Ces pools sont des réserves de liquidités dans lesquelles on retrouve les différents assets qui peuvent être échangés entre eux. Le prix relatif des différents jetons est calculé de façon algorithmique. Les utilisateurs qui souhaitent faire un échange y déposent le token dont ils veulent se séparer. Ils prennent celui qui les intéresse en contrepartie. Il n’y a pas de vendeurs mais des fournisseurs de liquidités qui prêtent leurs jetons afin de rendre les échanges possibles.

D’où viennent les revenus passifs lorsqu’on est fournisseur de liquidité ?

Lorsqu’un échange a lieu sur un AMM, un pourcentage du montant est prélevé à celui qui fait l’échange. Cette commission sert à rémunérer ceux qui ont fourni la liquidité à la pool. Plus il y a d’échanges, plus les liquidity providers gagnent.

Certaines plateformes augmentent les revenus perçus en ajoutant un pourcentage de récompenses payé avec leur propre token. Cela incite davantage de personnes à fournir de la liquidité.

Fonctionnement des pools de liquidité

Comme nous l’avons écrit plus haut, le prix relatif des différents jetons échangeables au sein d’une pool est calculé de façon algorithmique. Les formules mathématiques qui permettent de le faire sont variables d’un AMM à l’autre. Nous décrirons ici le fonctionnement des algorithmes les plus courants qui a été popularisé par Uniswap. Celui-ci expose les fournisseurs de liquidités à un problème qu’il est essentiel de comprendre : les pertes intermittentes.

Les algorithmes à produit de marché constant

On considère ici une pool qui contient 2 jetons (X et Y) que l’on peut échanger l’un contre l’autre. Les utilisateurs qui souhaitent fournir de la liquidité à ces pools doivent le faire avec un ratio de 50/50 en valeur. Pour les plus scientifiques d’entre vous, l’algorithme que nous étudions (appelé constant product market maker) repose sur la formule mathématique suivante :

  • Rx et Ry : nombre de jetons X et Y
  • Δx et Δy : variation du nombre de jetons x et y
  • γ : frais de transactions

La valeur de k augmente au fil des échanges du fait des frais de transactions. Nous n’en tiendrons pas compte pour la suite. Afin d’expliquer le fonctionnement de ces pools nous nous contenterons de la formule simplifiée qui suit :

x * y = k

  • x : nombre de jetons de la cryptomonnaie X
  • y : nombre de jetons de la cryptomonnaie Y
  • k : nombre total de jetons qui doit resté constant

La courbe ci-dessous permet de se représenter ce qui se passe au sein de la pool lorsqu’un utilisateur vient échanger des jetons X contre des jetons Y.

Variation du nombre de token dans une pool de liquidités.

Un changement du nombre de jetons x et y disponibles dans la pool entraine aussi une modification de leur prix.

En effet, le prix est lié au ratio des 2 tokens. En d’autres termes, lorsque du token X est acheté, son prix augmente, car le nombre de tokens X dans la pool diminue. Le prix de token Y diminue, car il y a plus de tokens Y dans la pool.

L’arbitrage

Cela offre ainsi des opportunités d’arbitrage qui permettent aux prix des tokens de la pool d’être en adéquation avec ceux du marché extérieur. En effet, si un échange fait diminuer le prix du token X de manière à ce qu’il soit plus bas que sur d’autre plateforme, un « arbitre » s’empressera de l’acheter dans la pool (faisant ainsi remonter son prix) pour le revendre sur une autre plateforme et empocher la différence de prix.

Voici un schéma pour mieux comprendre :

Evolution du prix d'un token dans une pool de liquidités.
  1. Un utilisateur vient prélever du token Y au sein de la pool en déposant du token X. Le nombre de tokens X augmente donc leur prix diminue.
  2. Un arbitre achète le token X dans la pool et le revend sur le marché global pour empocher le bénéfice
  3. Le nombre de tokens X dans la pool diminue (à cause du 2) donc son prix augmente.
  4. Un utilisateur vient prélever du token X au sein de la pool en déposant du token Y. Le nombre de tokens X diminue donc leur prix augmente.
  5. Un arbitre achète du token X sur le marché global et les revend à la pool pour empocher le bénéfice.
  6. Le nombre de tokens X dans la pool augmente (à cause du 2) donc son prix diminue.

Les mêmes opportunités avec les mêmes effets se produisent si les prix varient sur le marché extérieur à la pool.

Le slippage

Cet algorithme offre l’avantage de permettre des échanges sans volume maximal (x et y ne peuvent pas valoir zéro sinon k vaudrait zéro). En pratique, plus le volume de tokens échangés est important par rapport à la taille de la pool, plus le prix des 2 assets va subir une variation importante au sein de la pool (c’est le slippage = glissement).

Cela a pour effet de dissuader un utilisateur de faire un échange trop conséquent (par rapport au volume total de la pool).

Slippage qui varie en fonction du volume.
Exemple de slippage en fonction du volume de l’échange sur la paire USDC-BUSD sur SpiritSwap

Les pertes intermittentes

Les variations de prix des tokens au sein de la pool entrainent des pertes dites « intermittentes » (impermanent loss). Ces pertes ne sont pas permanentes, car elles disparaissent dès lors que les jetons retrouvent le prix qu’ils avaient lors du dépôt du fournisseur de liquidité. Elles représentent la différence de valeur entre le fait d’avoir fourni de la liquidité à la pool et le fait d’avoir simplement conservé les 2 assets en portefeuille.

Pertes intermittentes (source : Finematics)

Prenons un exemple concret afin de mieux comprendre :

Dans la pool LUNA/UST sur Terraswap, le ratio est de 50/50. Cela signifie que le fournisseur de liquidité doit apporter autant d’UST que de LUNA en valeur.

En échange de son dépôt, Terraswap remet au fournisseur de liquidité un Liquidity Provider Token (LP token).

Dans l’exemple ci dessous, on voit que si un utilisateur dépose 10000 $ en UST il doit déposer en même temps 100 LUNA qui valent aussi 10000 $. En échange Terraswap lui remets des LP tokens qui valent 20000 $.

Création de LP token

Si le prix du LUNA passe à 120 $ sur le marché extérieur, cela crée une opportunité d’arbitrage.

Un arbitre viens acheter un maximum de LUNA à un prix inférieur à 100 $ dans la pool pour les revendre sur le marché extérieur et empocher les bénéfice.

L’algorithme constant product market maker permet de calculer que pour que le prix du LUNA dans la pool atteigne les 120 $, l’arbitre peut acheter 8.7 LUNA pour 954 UST. Les 8.7 LUNA sont sortis de la pool et les 954 UST y entrent.

Impact de l'arbitrage sur les LP tokens

Si le fournisseur de liquidité avait gardé ses jetons en portefeuille au lieu de les mettre dans la pool ils vaudraient :

Prix des token en les ayant garder en portefeuille

Les pertes intermittentes valent donc :

Calculs des pertes intermittentes

Comment prévoir les pertes intermittentes facilement

Avec ce modèle d’AMM, les pertes intermittentes existent à partir du moment où le prix des jetons dans la pool varie l’un par rapport à l’autre.

Voici leur évolution en fonction de la variation des prix :

On peux voir par exemple que si le prix d’un jeton augmente de 500% par rapport à l’autre, les pertes intermittentes seront de 25%.

Heureusement, ce pertes peuvent être compensées par les récompenses fournies par l’AMM (c’est ce qui incite à fournir de la liquidité).

Afin de vous éviter de vous compliquer la tâche, des calculateurs de pertes intermittentes existent. Il suffit d’y entrer le prix initial de vos jetons (1) et le prix final (2) pour qu’ils vous donnent le montant des pertes. Faites attention à bien choisir un calculateur qui utilise l’algorithme de votre AMM (3) !

Calculateur de pertes intermittentes
Source : dailydefi.org

Les risques du liquidity providing

Vous l’aurez compris, le risque principal en étant fournisseur de liquidité est de vous exposer à une diminution de vos gains ou une augmentation de vos pertes du fait des pertes intermittentes.

Les calculs que nous avons effectués dans le paragraphe précédent sont valables pour les AMM fonctionnant avec un algorithme de type constant product market maker. Faites attention au fonctionnement de l’AMM à qui vous fournissez vos tokens pour calculer correctement les pertes intermittentes auxquelles vous pouvez être soumis.

En effet, différents types d’AMM ont vu le jour. Des plateformes telles que Curve, Balancer ou Coumpound qui ont innové avec différents modèles visant à réduire les pertes intermittentes.

L’AMM Lifinity.io sur Solana propose une des version les plus évoluées existante à ce jour. Un système de rééquilibrage des pools en fonction de l’évolution des prix permet de réduire énormément les pertes intermittentes.

Cela permet d’envisager que d’ici peu les développeurs auront trouvé la solution pour que les fournisseurs de liquidités ne soient plus soumis à ce risque.

Vous pouvez d’ores et déjà vous y soustraire en fournissant de la liquidité dans des paires ayant une évolution de prix corrélée (stablecoins, LUNA-bLUNA, ETH-bETH…).

Les autres risques sont ceux de hack de la plateforme à qui vous confiez vos jetons et de problèmes dans les smart contracts.

Vous pouvez aussi perdre de l’argent si le cours de vos assets évolue à la baisse mais cela reste vrai que vous soyez fournisseur de liquidité ou non.

>> Multipliez les opportunités de gains avec Kucoin Earn (lien affilié). <<

Exemple : devenir fournisseur de liquidité sur la paire LUNA-UST

Prérequis :

  • Avoir installé un portefeuille Terra compatible (Terra Station Wallet, Ledger, Wallet Connect)
  • Avoir des LUNA et des UST sur son wallet

Nous allons tout d’abord comparer quel AMM rémunère le plus sur cette paire.

Pour ce faire, nous consultons le site coinhall.org qui liste les paires et les récompenses fournies par les différents AMM de la blockchain Terra.

Comparatif sur coinhall
Source : coinhall.org

Lors de la rédaction de cet article, on peux voir que c’est l’AMM Terraswap qui rémunère le plus avec un APR (Annual Percentage Rate = pourcentage d’intérêts annuel) moyen sur les 7 dernier jours de 26.51%.

Nous irons donc fournir notre liquidité sur Terraswap.

Après avoir connectez notre wallet (1), nous allons sur l’onglet « Swap » (2) puis « Provide » (3). Nous sélectionnons ensuite les jetons qui nous intéressent (4) et (5). En entrant le nombre du premiers jeton (6), celui du 2ieme sera rempli automatiquement (7) afin d’avoir un ratio de 50/50 en valeur.

Nous validons avec le bouton « Provide » (8).

Devenir LP provider sur Terraswap

Terraswap prélève une commission de 0.3% du montant des transactions. Ces commissions sont déposées dans la pool et partagées entre tout les fournisseurs de liquidité. On les récupère en LUNA et UST lorsqu’on réclame nos fonds.

Nous devons surveiller l’évolution du prix du LUNA pour ne pas subir des pertes intermittentes supérieures aux récompenses touchées.

Conclusion

Devenir LP provider peux vous permettre de générer des revenus passifs importants. Il faut prendre le temps de comprendre le fonctionnement de la plateforme sur laquelle vous déposez vos fonds pour savoir à quels risques vous vous exposez.
Vous pouvez optez pour des tokens dont les prix évoluent en même temps afin de vous protéger des pertes intermittentes.
Nous verrons dans un prochain article comment optimiser la gestion de vos positions de fournisseur de liquidité. Si d’autres méthodes de générer des revenus passifs vous intéressent, vous pouvez consulter nos articles sur le borrowingle staking ou le lending.

Envie de générer un revenu passif ? Automatisez vos ordres avec le Trading Bot de Kucoin. Créez facilement votre stratégie ou copiez celles des meilleurs traders de la plateforme. Il ne vous reste plus qu’à apprécier votre temps libre loin de vos écrans. Qu’attendez-vous pour vous inscrire (lien affilié) ?

Scrypto

Avec un côté volatil et des bases solides, c’est tout naturellement que je me suis intéressé au monde des cryptomonnaies en commençant par Bitcoin en 2014. CryptOptimiste, je pense que cet univers en pleine expansion n’en est qu’à ses débuts, et j’aime partager mes connaissances sur ce sujet d’avenir par le biais de mes écrits.

Recevez un condensé d'information chaque jour