Breaking Bad, version Bitcoin – Ce pharmacien se prend pour Heisenberg et finit en prison

Trading du CoinTrading du Coin
4.2
(50)

Don’t do drugs, kids – La drogue, c’est mal, tout ça tout ça. Mais on aura beau le répéter, ça n’empêchera pas les plus motivés de continuer à mener leurs petites affaires… Du moins, jusqu’à ce qu’ils se fassent attraper. Et c’est bien de fin de partie dont nous allons encore parler aujourd’hui : un pharmacien un peu trop entreprenant et son acolyte qui gérait la distribution sur le Darknet ont été forcés à un congé très longue durée par les autorités américaines.

Bons baisers du Costa Rica

L’affaire était pourtant savamment orchestrée : Jose Hou, un pharmacien costaricien âgé de 38 ans, fournissait à un américain des pilules d’opioïdes (notamment le fameux Oxycontin, qui fait des ravages aux Etats-Unis). David Pate – car c’est son nom – se chargeait ensuite de les revendre sur le Darknet.

Leur petite entreprise a visiblement bien fonctionné, et ce pendant longtemps : selon les autorités américaines, les deux comparses ont pu écouler leur marchandise entre 2013 et 2018, notamment sur les défuntes places de marché noir Silk Road et AlphaBay.

Du Bitcoin, comme s’il en pleuvait

Et les années furent belles, à n’en pas douter : toujours selon les autorités, ce sont pas moins de 23 903 bitcoins qui ont fini dans les poches de David Pate. La bagatelle de 270 millions de dollars donc, un chiffre d’affaires à faire pâlir d’envie plus d’un entrepreneur disrupteur.

Mais, évidemment et comme bien souvent en pareil cas, l’histoire ne s’est pas bien terminée : les deux associés sont poursuivis aux Etats-Unis, et les chefs d’accusation ne manquent pas (au moins 7, en rapport naturellement avec ce trafic de stupéfiants, mais aussi avec le blanchiment d’argent).

La date du procès et les peines encourues n’ont pas encore été précisées par les juges saisis pour gérer ce triste trafic. Affaire à suivre donc.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 50

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici