BitClub Network : un des initiateurs révèle les détails de l’arnaque

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(7)

En matière de cryptomonnaies, une offre un trop alléchante est généralement une arnaque. C’est le schéma de Ponzi déguisé sous la société BitClub Network qui a été enfin démasqué grâce aux aveux d’un programmeur roumain.

Une arnaque de 722 millions de dollars

Silviu Catalin Balaci est un programmeur roumain de 35 ans. Il a contribué à construire le faux pool minier « BitClub Network » avec trois autres complices. Ces derniers ont été arrêtés au cours des derniers mois, mais n’ont pas voulu avouer.

Balaci, récemment arrêté en Allemagne, s’est montré beaucoup plus coopératif. Selon un document publié par le Department of Justice (DOJ) du New Jersey, il aurait avoué que leur combine a permis d’extorquer pas moins de 722 millions de dollars de bitcoins (BTC) sur cinq ans.

Balaci plaide coupable et révèle tout

D’après le DOJ, Balaci et un de ses complices auraient décidé qu’il fallait des proies faciles pour réussir leur arnaque.

« Le public cible du réseau BitClub devait être des investisseurs “stupides”, qu’ils appelaient “moutons”, et ils ont comploté pour “construire tout ce modèle sur le dos d’ ‘idiots”. », Silviu Catalin Balaci

Le programmeur a plaidé coupable pour ces activités illégales, menées entre avril 2014 et décembre 2019. Il aurait même admis qu’il n’y a jamais eu le moindre appareil de minage dans leur fausse mining pool de bitcoins. L’arnaqueur risque désormais une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison ainsi qu’une amende de 250 000 dollars.

Une fois encore, les nombreuses victimes ont été séduites par un gain financier élevé pour des efforts moindres. Heureusement, grâce à Balaci, BitClub Network est mise au pied du mur et devra maintenant répondre de ses actes.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 7

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici