Binance et Coinbase peuvent trembler devant les échanges décentralisés ! – Hebdo DeFi #3

Trading du CoinTrading du Coin
3.9
(9)

DeFi Hebdo #3  La DeFi, abréviation de « Finance Décentralisée », étonne et détonne. Après avoir tant cherché le futur Bitcoin, la cryptosphère semble avoir trouvé un nouveau cheval de bataille qui associe innovation et opportunités financières.

Que s’est-il passé cette semaine dans le monde de la DeFi ? Cette chronique est là pour répondre à cette question.

Découvrez la DeFi »

Liquidités : cette fois-ci, c’est différent

Binance et Coinbase peuvent trembler

La plupart des plateformes d’échange de cryptomonnaies sont aujourd’hui centralisées. Les fonds des utilisateurs sont donc confiés à un tiers de confiance (comme Binance et Coinbase), qui s’assurent de mettre les actifs en sécurité.

Ces plateformes centralisées ont été la cible privilégiée des attaques et accusent des pertes faramineuses chaque année. Las de ces péripéties, les utilisateurs tournent peu à peu le dos à ces échanges pour s’orienter vers des plateformes décentralisées, dites DEXs.

Au sein de ces DEXs, l’activité de trading est automatisée et exécutée par le biais de smart contracts. La flexibilité de ces contrats permet aux utilisateurs de conserver leur souveraineté sur leur tokens et de profiter d’une sécurité accrue.

Comme le rapporte Okex dans son excellent exposé sur l’évolution des liquidités au sein des protocoles DeFi, le graphique ci-dessous illustre la croissance incroyable qui a accompagné les principaux échanges décentralisés.

Croissance des principaux échanges décentralisés – Source : Okex

Le chemin est encore long avant de pouvoir dépasser les géants que sont Binance et Coinbase. Pour cause, le défi majeur auquel se voient confronter les DEXs est le problème de liquidité des marchés.

Dans un marché liquide, les actifs peuvent être échangés sans frictions. Les plateformes d’échange centralisées ont toujours eu un avantage compétitif grâce à une plus meilleure capacité de gestion. La riposte s’organise depuis peu et fait planer l’ombre d’une révolution dans la manière avec laquelle les acheteurs et revendeurs de tokens interagiront dans le futur.

Le minage de liquidités

Le phénomène maintenant connu sous le nom de liquidity mining (ou minage de liquidité) a pris une ampleur gigantesque depuis ces derniers mois.

Les échanges décentralisés proposent à leurs clients de contribuer personnellement aux liquidités des plateformes. En plus de la classique rémunération générée par les taux d’intérêt, les DEXs émettent leurs propres tokens de gouvernance. Ils sont ensuite redistribués en contrepartie d’une participation à l’essor de la plateforme (prêts, emprunts, apport de liquidités, etc.).

Evolution de l’utilisation des fonds de la DeFi de 2019 à 2020

En compilant la somme des fonds alloués à DeFi depuis Juillet 2019, le mois de juillet 2020 marque un tournant majeur au sein de l’écosystème et voit la proportion capitaux réservés aux DEXs exploser.

Lorsqu’en juillet 2019, celle-ci représentait uniquement 5,59% des liquidités totales, elle est aujourd’hui de 22,23%.

Cette croissance importante n’est pas sans risque, et il est légitime de questionner la durabilité du modèle de minage de liquidité. En effet, les tokens de gouvernance propres à chaque plateforme décentralisée sont souvent exploités sur le court terme et ne créent aucune fidélité chez les utilisateurs, qui jonglent entre plusieurs plateformes afin de maximiser leurs profits (yield farming).

Cependant, les investissements consentis dans les projets DeFi seront-t-il exploités à bon escient ? Le chemin reste encore long avant de détrôner Binance et Coinbase, mais la croissance soutenue promet une fin d’année 2020 riche en enseignements.

En route vers les 4 milliards ?

Le graphique proposé par DeFi Pulse nous permet de quantifier la valeur des cryptomonnaies allouée aux protocoles DeFi. Pour rappel, elle est mesurée en dollar US.

Valeur des fonds (USD) alloués aux protocoles DeFi du 24 au 28 Juillet 2020 – Source : DeFi Pulse

Entre le samedi 18 juillet et aujourd’hui, la quantité totale de fonds alloués au mouvement DeFi est passée de 2,62 milliards à 3,51 milliards $. La croissance exponentielle continue et ne semble pas vouloir s’arrêter. Les 4 milliards sont, du coup, à portée de main.

Le tweet de la semaine

Le tweet de la semaine revient à Spencer Noon qui résume parfaitement la croissance fulgurante du mouvement DeFi et des fonds alloués aux différents protocoles qui la compose.

Publication de Spencer Noon sur la croissance de la DeFi – Source : Twitter

Les 3 meilleurs articles de la semaine sur la DeFi

Une hausse de 6796% de valeur ? Impossible n’est pas DeFi. L’ascension folle du token de gouvernance YFI est conté dans cet article par Renaud.

Comprendre les enjeux et le fonctionnement du yield farming va désormais être obligatoire pour tous ceux qui souhaitent être impliqués dans l’écosystème. Retour sur les fermiers 2.0 !

Ampleforth est un projet atypique. Construit sous un modèle économique élastique, le token connaît une croissance époustouflante et s’est vu intégré le top 50 des cryptomonnaies.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.9 / 5. Nombre de votes : 9

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Josselin A.
Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici